Deutsch

Emalco SA

L'Emaillerie de Corgémont (Emalco depuis 1971) a été fondée en 1932, sous le nom de Signum SA. A l'origine, l'entreprise fabriquait des signaux routiers et des plaques d'immatriculation pour voitures. Par la suite, elle exécuta en sous-traitance des travaux d'émaillage pour les fourneaux et les cuisinières, puis elle se spécialisa dans la production de fonte culinaire (casseroles, fours à raclette et caquelons à fondue). Elle occupa jusqu'à 160 personnes. Au début des années 1980, elle trouva de nouveaux débouchés dans l'habillage mural.
En 1989, la holding Integra (siège à Wallisellen), dont elle a toujours fait partie, déplaça le secteur de la fonte culinaire à Soissons (France). L'activité d'Emalco Corgémont s'est alors réduite à la fabrication de surfaces en tôle et en aluminium émaillés, tels que panneaux de signalisation, plaques minéralogiques ou façades décoratives (aérogares de Zurich et de Genève). En janvier 1993, la production de l'émaillage à base d'acier a également été transférée à Soissons. La fabrication de l'émail à base d'aluminium, domaine dans lequel l'entreprise était considérée comme le leader européen, s'est poursuivie à Corgémont jusqu'en 1994, date à laquelle Emalco a fermé définitivement ses portes.

Pierre-Alain Bassin, 3/11/2005

Bibliographie

Documentation publiée par l'entreprise.