Brahier, André (1931-1985)

Architecte. Né le 5 juillet 1931 à Delémont. Mort le 13 avril 1985 en mission au Rwanda pour le compte de l'UNESCO (constructions scolaires). Marié à Francine, née Robert, fille de Max Robert, imprimeur à Moutier, acteur majeur de la vie culturelle jurassienne et fondateur du Musée jurassien des Beaux-Arts.
A réalisé une oeuvre abondante et variée dans le Jura (logement social, bâtiments scolaires, maisons individuelles). Contribution importante pour la diffusion de la modernité architecturale et artistique dans la région.
Scolarité de 1938 à 1947, apprentissage de dessinateur en bâtiment à Moutier dans le bureau Monnier. Technicum cantonal de Bienne. Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts à Paris. Travaille dans le bureau d'architecture Kleiber à Moutier jusqu'en 1959. Ouverture de son atelier à Delémont en association avec Robert Portmann, architecte diplômé de l'EPFZ. Missions au Maroc en 1972 et 73 pour le compte de la banque mondiale dans le cadre de projets d'ordre éducatif.
Pratique de la sculpture. Liens étroits avec de nombreux artistes jurassiens (Paul Bovée, Gérard Bregnard, Arthur Jobin, Jean-François Comment, Marco Richterich, Angi et Peter Fürst). La plupart des grands bâtiments publics de Brahier intègrent des oeuvre d'artistes. Membre fondateur de la section cantonale de la société des peintres, sculpteurs et architectes suisses (SPSAS. Membre de la commission des Beaux-Arts du Canton de Berne puis de la République et Canton du Jura.
B. est aussi un grand amateur de jazz (sax soprano) et moniteur de voile à l'école des Glénans à Concarneau.

Philippe Daucourt, 9/11/2005
Dernière modification: 28/06/2010

Bibliographie

P. Daucourt, André Brahier architecte, l'oeuvre domestique dans le Jura, à paraître
"Sept architectes jurassiens: Rodolphe Baumann, André Brahier, Robert Fleury, Charles Kleiber, Claude Leuzinger, Robert Portmann, Alain-G. Tschumi", ASJE, 1968
Informations transmises par Ivan Brahier.