Rais, Pierre Joseph (1796-1889)

Né à Delémont le 26 juin 1796. Décédé à Courrendlin le 18 septembre 1889. Fils de Joseph, « cultivateur et fermier en la métairie de Domon », et de Catherine née Cuttat.
Après ses études à Delémont (auprès du curé Joseph Germain Valentin Hennet), il fait sa philosophie et sa théologie à Soleure. Il reçoit la tonsure, les ordres mineurs et le sous-diaconat le 20 septembre 1817, à Offenburg D, où réside l'évêque de Neveu. Il est ordonné diacre le 18 septembre et prêtre le 21 septembre 1819 (à Fribourg). Professeur au collège de Delémont dès 1819, principal en 1825, il ouvre en 1821, avec l'abbé Thiébaud Henri Parrat (1764-1858), un pensionnat pour les élèves du collège de Delémont. Nommé curé-doyen de Courrendlin le 15 août 1837, il est révoqué le 15 septembre 1873 pour avoir signé la protestation du clergé jurassien contre la destitution de Mgr Lachat (1819-1886), sans être toutefois frappé du décret d'exil du 30 janvier 1874 à cause de son grand âge. Rétabli dans sa charge de curé de Courrendlin en 1881, il y reste en fonction jusqu'à sa mort. Il avait été nommé chanoine forain de la cathédrale le 28 novembre 1864 (après le décès de Charles Joseph Varé).

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 25/11/2005
Dernière modification: 18/05/2010

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia Sacra. Première partie », in Actes SJE, 36, 1931, p. 193

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 481