Schmidlin, Jean Zacharie (1731-1802)

Né à Arlesheim le 25 février 1731. Décédé d'apoplexie le 16 septembre 1802. Fils de Zacharie et de Marie Barbe née Egardin.
Il est immatriculé à l'université de Fribourg-en-Brisgau en 1751-1752 (1751/1753, philosophie ; 7 août 1754, maître en philosophie ; 1753/57, théologie ; 1755/57, droit). Etudiant au séminaire de Porrentruy en 1757/58 et 1758, il reçoit la tonsure et les ordres mineurs le 5 février 1758 ; il est ordonné sous-diacre le 11 mars 1758, diacre le 25 mars 1758, prêtre le 20 mai 1758 (à Porrentruy dans la chapelle du château). Il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 7 juin 1758 (post insigne examen doctrinae). Cité comme vicaire à Pfeffingen en 1760 et 1762, il est institué curé de Liesberg le 23 juin 1762 (paroisse vacante par la promotion d'Ignace André Gschwind à Reinach). Le 18 novembre 1779, sur présentation du chapitre cathédral (15 novembre), il est nommé pour une année (pro anno probationis) curé de Laufon (paroisse vacante par le décès de Fridolin Rupp), nomination confirmée le 4 décembre 1780. Comme curé de cette paroisse, il exerce aussi ses activités pastorales à Röschenz et Dittingen. Son élection comme jurat du chapitre du Leimental (27 septembre 1784) est confirmée le 17 octobre 1784. Parti à la Révolution (1793), il est finalement rentré dans sa paroisse en janvier 1801. Encore cité comme curé à Laufon en octobre 1801.

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 28/11/2005
Dernière modification: 25/05/2010

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia Sacra. Première partie », in Actes SJE, 36, 1931, p. 200

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 508