Cras Chalet (site archéologique, Bonfol)

Cras Chalet (site archéologique, Bonfol)

Objet : sépultures mérovingiennes
Datation : Haut Moyen Age
Fouilles : 1885, P.-A. Boéchat
Collections : Office de la culture, Porrentruy

Au nord de Bonfol, le vallon de la Vendline, large d'environ 150 m, est limité à l'ouest et à l'est par deux « cras » peu élevés, talus de moins de 20 m. Ce sont les Cras Grillon et Cras Chalet. Ces deux toponymes ne figurent plus sur les cartes actuelles.
En 1885, on construisait une nouvelle route de Bonfol à Beurnevésin. En visitant le chantier le 24 mai, le Dr Pierre'Auguste Boéchat, médecin à Bonfol, constata que des ossements exhumés lors des travaux étaient des restes humains. Des fouilles peu systématiques furent alors entreprises et Boéchat écrivait lui-même : « Malheureusement, au cours des travaux qui se poursuivaient rapidement, et en l'absence de toute collaboration, il a été impossible d'exercer une surveillance efficace, de sorte que plusieurs des objets trouvés ont été dispersés ».
Dans le coteau, sur une étendue de 40 m sur 8 m, on mit au jour une quarantaine de tombes dont les corps étaient généralement orientés SE-NO. D'après la position de certains squelettes, le Dr Boéchat pensait que quelques corps auraient pu être inhumés dans des cercueils en bois, parfois entourés de pierres.
Un mobilier funéraire a été recueilli et conservé : lame de couteau, boucles d'oreilles, bagues, bracelet, collier, perles de collier, et surtout deux plaques-boucles de ceintures, en fer, datées du début du VIIe siècle La première, de forme trapézoïdale, présente un décor damasquiné d'entrelacs en fils d'argent. La seconde, rectangulaire, est dite de « Daniel ». Sujet central, un personnage au visage barbu très grand est compris dans une sorte de niche en plein cintre, suggérée par le placage d'une feuille d'argent. Il est affublé de longues jambes et de deux animaux qui, comme les motifs ornementaux entourant la scène, sont détourés par des fils de laiton et striés de fils d'argent, selon la technique du damasquinage.
Le personnage représenté sur la boucle de ceinture de Bonfol a été interprété généralement comme étant Daniel accompagné de deux lions en comparaison de plaques en bronze du VIe siècle ; d'autres objets du VIIIe siècle avec scènes très semblables donnent à penser qu'il peut aussi s'agir du Christ. De toute manière, le témoignage d'un signe de christianisme est incontestable et c'est très justement que la plaque-boucle de Cras Chalet est le premier objet illustré dans le catalogue de l'exposition « Jura, treize siècles de civilisation chrétienne », présentée en 1981 au Musée jurassien à Delémont.
Voir aussi la notice Archéologie.

Claude Juillerat et François Schifferdecker (réd.), Guide archéologique du Jura et du Jura bernois, Porrentruy, 1997, 29/11/2005
Dernière modification: 21/09/2011

Bibliographie

Pierre-Auguste Boéchat, « Le cimetière de Cras Chalet près de Bonfol », in ASJE, 1, 1885-88, pp. 110-127
François Schifferdecker, « La nécropole mérovingienne de Bonfol, 100 ans après sa découverte », in Archéologie suisse, 10, 1987, pp. 74-81
Claude Juillerat, François Schifferdecker (réd.), Guide archéologique du Jura et du Jura bernois, Porrentruy, 1997
Jean-Daniel Demarez, Répertoire archéologique du canton du Jura du Ier siècle avant J.-C. au VIIe siècle après J.-C. (CAJ n° 12), Porrentruy, 2001
www.jura.ch (novembre 2008)

Iconographie

Plaque-boucle trapézoïdale en fer, à extrémité en queue d'aronde. Décor de motifs géométriques réalisés par incrustations de fils d'argent (damasquiné). Période : premier tiers du VIIe siècle apr. J.-C. Site de Cras Chalet.

Lien: http://w3.jura.ch/services/oph/sar/Sites_nonA16/BOF-CC/BOF-CC-Texte.htm