Asuel, Jean Lutold d' (?-1480/1481)

Dernier descendant de la famille des nobles d'Asuel. Prévôt de St-Ursanne du 7 juillet 1439 à 1447 en tout cas, mais probablement jusqu'à son mariage, en 1453 avec Françoise de Saulx issue de la noblesse comtoise. Fils de Jean-Bernard d'Asuel et de Jeanne de Rougemont.
Un doute demeure quant à savoir s'il était aussi chanoine du Haut Chapitre de Besançon (non d'après Zaeslin, oui d'après Prongué et Mülinen), tout comme ses frères Antoine et Thiébaud.
Son élection en tant que prévôt de St-Ursanne est le fait de l'influence des sires d'Asuel, anciens avoués de St-Ursanne. Elle marque un revers politique pour Notre-Dame de Bâle qui manque ainsi la confirmation de son emprise sur St-Ursanne, amorcée par la nomination comme prévôt de Michel zu Rhein (1437)
Sire de Rougemont et d'Usier. Membre de l'ordre des Chevaliers de St-Georges du comté de Bourgogne (dès 1474).
Lorsque éclatent, en 1474, les guerres de Bourgogne, J.-L. prend parti pour le duc de Bourgogne et donc contre l'Eglise de Bâle (mais à contrecoeur). A la fin de la guerre (marquée par la défaite du duc de Bourgogne le 5 janvier 1477), J.-L. est le dernier descendant mâle des Asuel. C'est ensuite aux troupes de Louis XI de s'attaquer aux régions comtoises. La victoire royale est définitivement acquise en 1480. Dès 1479, plusieurs féodaux de cette région fuient la répression très dure des hommes des Louis XI et trouvent refuge à Bâle. J.-L. est l'un d'entre eux. Sans descendance, il doit se résoudre à signer un traité qui lègue tous ses biens « bâlois » (la forteresse d'Asuel, le village, la seigneurie et toutes les possessions et droits qui en dépendent, ainsi que tous es vassaux des Asuel) à l'Eglise de Bâle dont il est le vassal.
Avec lui s'éteint la famille des Asuel.

Emma Chatelain, 15/12/2005
Dernière modification: 22/02/2006

Bibliographie

Egbert-Frédéric de Mülinen, « Rauracia sacra ou dictionnaire historique du clergé catholique jurassien », in Actes SJE, 1863, p. 216
Peter von L. Zaeslin, « St-Ursanne », in Hevetia Sacra, II/2, Berne, 1977, p. 451
Jean-Paul Prongué, La Prévôté de Saint-Ursanne du 13e au 15e siècle, Porrentruy, 1995, pp. 202-203
Jean-Paul Prongué, « Les seigneurs d'Asuel, un lignage ajoulot au Moyen-Age », in ASJE, 1996, pp. 269-278