Bouille, Hubert (1930-)

Bouille, Hubert (1930-)Originaire de Muriaux, né le 17 juillet 1930 aux Bois. Fils d'Achille Bouille, fabricant de boîtes de montres, et d'Iréna née Cattin, ménagère. Epouse Elisabeth Hugi, ménagère. Trois enfants. Catholique.
Après une formation d'employé de commerce à La Chaux-de-Fonds, B. travaille comme comptable puis directeur administratif dans une entreprise horlogère de Neuchâtel (1949-1957). Il s'occupe ensuite de la direction commerciale de l'entreprise familiale de boîtes de montres aux Bois (1957-1987), « les Fils de A. Bouille », fondée en 1860, avant d'ouvrir un bureau Fiduciaire et gérance aux Bois (1988).
En 1976, B. adhère au Parti libéral-radical des Franches-Montagnes. Caissier de district (1978-1997), député au Parlement jurassien (1979-1986), membre de la commission de l'économie. Maire des Bois de 1981 à 1984, il succède à Henri Boillat (PDC). Durant son mandat, B. initie la constitution d'un Syndicat des chemins sur le plan communal et l'aménagement de la place Jean-Ruedin. Il renonce à briguer un nouveau mandat pour des raisons professionnelles.
Militant séparatiste, B. est le fondateur de la section des Bois du Rassemblement jurassien (RJ) et militant actif de 1950 à 1960.
Dans le domaine politique, outre son mandat de maire, B. est, sur le plan communal, officier d'état civil suppléant (1958-1982), membre de la commission locale d'impôts (1962-1966) et de celle de vérification des comptes, membre et président de la commission scolaire (1969-1974). Sur le plan cantonal, B. est membre de la commission cantonale des recours en matière d'impôts (1979-1982), de la commission de surveillance de l'Ecole de commerce de Delémont (1979-1982), de la commission de gestion de la caisse de compensation du canton du Jura (1992-2000) et de la commission de conciliation en matière de bail des Franches-Montagnes (dès 1989).
Membre du comité de l'Association jurassienne du commerce et de l'industrie (1978-1982), membre de l'Association jurassienne des gérants et courtiers d'immeuble (1988-1997), de l'Association jurassienne des propriétaires fonciers (1990-1995) et du comité de réception du Marché-Concours de Saignelégier (1991-2000).
Sur le plan culturel et social, B. est membre de la Confrérie du Baitchai des Bois (1960-1980), membre d'honneur dès 1968 et fondateur du Journal humoristique Le Pic-Bois (1972). Caissier au sein du comité du FC Les Bois (1964-1971), porte-drapeau de la Chorale Ste-Cécile (1967-1979) et membre du comité de l'Amicale de la Fanfare (dès 1984).
Collectionneur d'anciennes cartes postales, B. possède une belle collection de tout le Jura historique. Il est en outre membre fondateur (1974) du Groupement franc-montagnard de collectionneurs à Saignelégier dont il est le président jusqu'en 1990 puis le président d'honneur. B. préside aussi la Foire jurassienne de brocante et d'antiquités (1976-1990). Membre et président fondateur de la Société philatélique des Franches-Montagnes (dès 1965), membre des sociétés philatéliques de Neuchâtel (dès 1966) et Renens (dès 1982), de la Société régionale de cartophilie Saint-Imier et environs (dès 1985), de la Société romande de cartophilie (dès 1980) et de la Société numismatique de Neuchâtel (dès 1984).
A l'armée, B. est appointé aide-fourrier.

Emma Chatelain, 21/08/2006
Dernière modification: 8/09/2006

Bibliographie

Informations transmises à l'auteur par Hubert Bouille.
Daniel Jeanbourquin; Michèle Fringeli; Denis Moine, Jura souverain, Moutier, Ed. de la Prévôté, 1981, p. 111.