Burkhard, Bernard (1943-)

Burkhard, Bernard (1943-)Originaire de Schwarzhäusern (BE). Né le 25 août 1943 à Delémont. Fils d'Otto Burkhard, ferblantier-installateur sanitaire, syndicaliste et membre du Parti socialiste, et de Gertrude née Aubry, ménagère. Divorcé depuis 1980, sans enfants.
Après avoir effectué toute sa scolarité à Delémont (1950-1959), B. y suit les cours de l'Ecole professionnelle (1959-1962) tout en faisant un apprentissage de dessinateur en bâtiment auprès de Mlle Jeanne Bueche, architecte SIA FAS à Delémont (première Romande diplômé d'architecture de l'EPFZ). De 1962 à 1963, B. continue de travailler dans ce même bureau puis, de 1963 à 1965, chez H+G Reinhardt, architecte SIA à Berne et, de 1965 à 1988, chez Brahier SA, architecte SIA à Delémont. Dès 1989, il est dessinateur au Service de l'urbanisme de la ville de Delémont.
En 1961, B. est le président-fondateur de la jeunesse socialiste jurassienne et de 1961 à 1964 il est membre du comité directeur de la jeunesse socialiste suisse. En 1967, B. quitte le PS pour fonder le Parti ouvrier et populaire jurassien (POP JU) dont il devient le président. Il est membre du comité central du Parti suisse du travail-POP (1973-1987) puis de son bureau politique (1987-2001).
B. siège au Conseil de ville (1973-1980) puis au Conseil communal de Delémont (1981-1989) où il est responsable du département de l'urbanisme et de l'environnement. Il est en outre le premier popiste élu à l'exécutif delémontain. En tant que conseiller de ville, B. dépose une motion (1980) en vue de la réalisation des transports publics à Delémont. En suite, en tant que conseiller communal, il sera en charge de la réalisation des TUD (transports urbains delémontains, 1981-1982). Durant ce même mandat, il contribue aussi, par une politique foncière volontariste, à la construction de plus de 200 appartements (1983-1984). Il est ensuite élu député au premier Parlement jurassien (1979-1984) avec 17,4% des suffrages alors que son parti n'est présent que dans un seul district. Il est réélu en 1994 et siège comme député jusqu'en 1998 puis comme suppléant jusqu'en 2001. Il siège au sein des commissions parlementaires de l'environnement et de l'équipement, de la justice, d'enquêtes parlementaires et d'élaboration de la loi sur la forêt. Ses interventions parlementaires portent notamment sur la question du logement et les questions liées à son activité dans les commissions.
Militant séparatiste dès 1959, membre du comité directeur du Rassemblement jurassien (RJ) durant plusieurs années.
Membre du comité de la Coopérative d'habitation « Les Champois » à Delémont (1981-1989). B. a en outre été le président-fondateur du Syndicat FOBB section Jura (actuellement UNIA), membre du comité directeur de l'Union syndicale jurassienne (USJ), président de la commission du personnel de la ville de Delémont et membre de l'ASLOCA, de l'AVIVO, du MPF, du groupe « Suisse sans armée », etc.
A l'armée, B. est soldat sanitaire (non armé).

Emma Chatelain, 26/09/2006
Dernière modification: 16/09/2015

Bibliographie

Daniel Jeanbourquin, Michèle Fringeli, Denis Moine, Jura souverain, Moutier, 1981, p. 115
André Rauber, Histoire du mouvement communiste suisse, tome 2, Genève, 2000, p. 529
Le Quotidien Jurassien, 15 décembre 2001
Informations transmises à l'auteur par Bernard Burkhard.