Voelke, Théo (1936-2010)

Voelke, Théo (1936-2010)

Originaire de St Peterzell (SG) et Lucens (VD). Né le 27 octobre 1936 à Lucens. Décédé en juin 2010 à Delémont. Fils d'Arnold Voelke, maître secondaire et directeur d'un institut, et de Violette née Bourquin, enseignante et directrice d'un institut. Epouse Béatrix née Schaller, employée de commerce. Deux enfants. Protestant.
Ecoles primaire et secondaire à Lucens et Moudon puis Gymnase à Lausanne (1952-1954) où il obtient une maturité classique. V. poursuit ensuite ses études à l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (1954-1958) où il obtient un diplôme d'ingénieur civil.
De 1959 à 1971, V. travaille dans des bureaux privés, ce qui l'amène, en 1960, à s'installer à Delémont. En 1971, il est engagé par l'Etat de Berne au Vème arrondissement du Service cantonal des Ponts et Chaussées (1971-1978). Ensuite, dès l'entrée en souveraineté du canton du Jura, V. est nommé chef adjoint à l'Office cantonal des eaux et de la Protection de la nature (1979-2001). Dans cette fonction, il s'occupe principalement de promouvoir, d'étudier et de coordonner des projets d'épuration des eaux, d'alimentation en eau potable et de gestion des déchets, ce qui correspond à sa sensibilité écologique.
En 1967, V. adhère au Parti libéral-radical. Conseiller de Ville à Delémont (1981-1988) puis conseiller municipal (1989-1999) en charge du dicastère des Travaux Publics. Durant ce mandat, V. participe activement au projet de prolongement du passage sous voie de la gare ainsi qu'à l'étude de l'aménagement de la vieille ville.
En décembre 2002, V. est élu au Parlement jurassien. Il y siège d'abord comme suppléant (2003-2005) puis comme titulaire (2005-2006). Il est membre des commissions parlementaires Justice et pétitions (2003-2005) puis Coopération et Réunification (2005-2006). Membre de la commission des bâtiments de Delémont (encore en 2006).
Dans la Question jurassienne, V. est sympathisant de la Troisième force.
Conseiller de la Paroisse réformée à Delémont (1974-1984) puis président de Paroisse de (1985-1987).
Membre de diverses sociétés locales telle que la société de tir ou la société des officiers ainsi que de la Société suisse des Ingénieurs et architectes (SIA).
A l'armée, V. atteint les grades de lieutenant (1960), premier Lieutenant (1966), capitaine (1968) et major (1976).

Emma Chatelain, 2/10/2006
Dernière modification: 16/12/2010

Bibliographie

Informations transmises à l'auteur par Théo Voelke.