F | D

Centre jurassien d'information

En 1949 a lieu une première tentative de créer un mouvement antiséparatiste: le Centre jurassien d'information. Ce groupement, qui se définit comme une association de droit privé, se constitue le 3 décembre 1949 à Sonceboz. Le comité comprend Henri Bourquin, Edmond Chatelain, Herbert Ory (tous trois organisateurs de la rencontre), Philippe Monnier, Paul Andrey, Eric Dellenbach et Gottlieb Hauri. Son but est de lutter contre le mouvement séparatiste récemment créé, le Rassemblement jurassien (RJ), principalement par la publication de documents et la prise de contact avec des personnalités de l'ancien canton. Ce dernier point se réalise notamment par l'intermédiaire de Virgile Moine, conseiller d'Etat en charge de la Direction de la justice, qui est en étroite relation avec l'un des membres fondateurs du Centre jurassien, Herbert Ory. Avec la création de l'Union des Patriotes jurassiens (UPJ), en 1952, le Centre jurassien d'information va disparaître.

Auteur·trice du texte original: Emma Chatelain, 28/11/2006

Fonds d’archives

Archives de l'Etat de Berne, Fonds Moine, « Question jurassienne I ».

Bibliographie

Emma Chatelain, « Nous sommes des hommes libres sur une terre libre ». Le mouvement antiséparatiste jurassien (1947-1975), son idéologie et ses relations avec Berne, Alphil, 2007

Suggestion de citation

Emma Chatelain, «Centre jurassien d'information», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://diju.ch/f/notices/detail/4673-centre-jurassien-dinformation, consulté le 18/04/2024.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à naviguer, vous acceptez notre utilisation des cookies.