Brahier, Raphaël (1928-2016)

Brahier, Raphaël (1928-2016)Originaire de Lajoux. Né le 28 octobre 1928. Décédé le 26 septembre 2016. Fils d'Hégésippe Brahier, agriculteur, et de Blanche Brahier, ménagère. Epouse Madeleine Frésard. Six enfants. Catholique.
B. grandit dans une ferme à Vacheries de Lajoux, où il effectue sa scolarité jusqu'à son entrée dans un collège de Zoug pour la compléter. Il fait ensuite ses études à l'Ecole d'agriculture de Courtemelon puis obtient une maîtrise fédérale. B. exploite un domaine agricole (lait, élevage bovin et chevalin) à Lajoux. Membre de la Société de laiterie, des syndicats d'élevage et de pâturage et de la Coopérative Jurassica.
B. s'engage sur le plan politique en participant dès le début à la création du syndicat GLM pour combattre la construction d'une place d'armes aux Franches-Montagnes. Membre du Parti démocrate-chrétien, il est conseiller communal à Lajoux durant huit ans à partir de 1962. Maire de la commune durant huit ans (1980-1988). De 1991 à 2000, il siège comme député au Parlement jurassien où il est membre de la commission de gestion et finance.
Défenseur du patois, B. est le responsable du groupe théâtral de l'amicale des patoisants des Franches-Montagnes. Dans ce cadre, il a traduit et mis en scène deux pièces de théâtre. En 2005, il obtient un premier prix lors de la Fête romande et interrégionale du patois à Martigny.
A l'armée, B. est appointé.


Emma Chatelain, 3/08/2007
Dernière modification: 6/02/2019

Bibliographie

L'Impartial, 8 décembre 1962, 6 novembre 1980, 31 août 2005
Le Quotidien Jurassien, 12 novembre 2016
Informations transmises par Raphaël Brahier.