Deutsch

Burrus F. J. & Cie SA

Fabrique de tabac fondée à Boncourt en 1814 par Martin Burrus (1775-1830). Dirigé par six générations de la famille Burrus, l'entreprise est une SA (« F.-J. Burrus & Cie SA ») depuis le 1er janvier 1979 (avant, dès 1862, c'était une société en nom collectif), puis une holding dès 1984. La famille (les actions sont alors détenues par Charles, Ghislain et Paul Burrus) vend l'entreprise au groupe hollandais Rothmans International en 1996. En 1999, BAT (British American Tobacco Switzerland SA, installée en Suisse dès 1920) fusionne avec Rothmans International.

Martin Burrus, originaire d'Alsace (F), s'installe à Boncourt en 1814 et y fonde une fabrique de tabac (tabac à pipe et tabac à chiquer). En 1828, son fils, François-Joseph Burrus reprend l'affaire et nomme la société F. J. Burrus. En 1852, il fait construire la première usine du village, à l'emplacement où la production a encore lieu aujourd'hui. En 1855, l'entreprise commence à se mécaniser. C'est en 1886 que commence la fabrication de cigarettes. Une année plus tard, est lancée la marque Parisienne alors qu'en 1896, la première machine à fabriquer des cigarettes est introduite à Boncourt.
Dès 1868, François-Joseph Burrus remet la direction de l'entreprise à ses fils Martin (1836-1901), Joseph (1838-1921) et Jean-Baptiste. Ceux-ci s'associent à leur frère François (1844-1915) pour acquérir un établissement en Alsace, afin d'y fonder une seconde fabrique de tabac (1871). Joseph et François s'installent alors à la tête de l'usine de Boncourt (1872), en tant qu'associés-gérants. En 1911, cette troisième génération remet les rennes à la quatrième, soit à Henry (fils de Joseph) et Albert (fils de François). La cinquième génération prend la direction en 1938, il s'agit de Léon (fils d'Albert) et de Gérard (fils d'Henry). L'inauguration, en 1942, d'une nouvelle usine permet d'augmenter la production. En 1988, tout le processus de préparation du tabac est informatisé.
Dès le 1er janvier 1979, la société devient une S.A. alors que la sixième génération Burrus se retrouve à la tête l'entreprise. Gérard Burrus passe ses pouvoirs à son fils Xavier Burrus et Léon Burrus en fait de même avec son fils Charles Burrus. Xavier et Charles sont alors administrateurs-délégués et forment la nouvelle Direction Générale Collégiale. Avec Paul et René Burrus, ils forment le Conseil d'administration. La même année, les départements marketing et ventes sont transférés à Lausanne.
L'année 1983 voit certains changements au sein de la direction. Un poste de président du Conseil d'administration permanent est créé et confié à Charles Burrus ; un poste de Directeur général, administrateur délégué et Président permanent du Comité de direction est créé et confié à Xavier Burrus (qui va le quitter en 1985) ; le Comité de direction voit ses pouvoirs étendus.
En 1984, l'entreprise crée un Holding.
Après le départ, en 1985, de Xavier Burrus, Charles Burrus assure la transition à la direction de l'entreprise avant que Gérard de Sépibus soit nommé à ce poste. Il est alors le premier directeur à ne pas être un descendant du fondateur.
En 1993, F.J. Burrus rachète la compagnie Rinsoz & Ormond ce qui lui permet de fabriquer, produire et vendre sous licence des marques telles que Gauloises, Gitanes, R1 et R6. Les propres marques de Burrus sont KENT, Lucky Strike, Vogue, Pall Mall, Dunhill, Parisienne, MaryLong, Marocaine et Select.
En 1996, suite au rachat par Rothmans International, les unités de fabrication de cette dernière, implantées à Wetzikon, sont transférées en Ajoie.

La famille Burrus s'est distinguée notamment par son paternalisme envers le personnel et sont engagement dans la vie sociale de Boncourt. Elle est la première entreprise de Suisse à introduire les allocations familiales en 1916. Suivront l'assurance maladie et accidents, la caisse de retraite, les prêts immobiliers, l'allocation de naissance. Les Burrus sont aussi très proches de l'Eglise catholique et entretiennent des liens privilégiés avec le Vatican.

Emma Chatelain, 6/05/2008
Dernière modification: 12/05/2011

Fonds d'archives

CEJARE (Saint-Imier), fichier entreprises Jura

Bibliographie

René-Henri Wüst, F.J. Burrus et Cie Boncourt : manufactures de tabacs et cigarettes, Boncourt, [1958]
Maurice Zermatten, F.J. Burrus & Cie, Boncourt, 1814-1964, 1964
F. J. Burrus Boncourt, Boncourt, [1964]
Informations FJB : journal d'entreprise F.-J. Burrus S.A., Boncourt, 1974-1990

François Kohler, « Burrus », in Dictionnaire historique de la Suisse [publication électronique DHS], version du 3.11.2004
François Kohler, « Burrus, François-Josepoh », in Dictionnaire historique de la Suisse [publication électronique DHS], version du 11.02.2005
Peter Stettler, « Burrus, Henry », in Dictionnaire historique de la Suisse [publication électronique DHS], version du 11.02.2005

Lien: http://www.bat.ch