Deutsch

Musée du tour automatique et d'histoire, Moutier

Le Musée du tour automatique et d'histoire de Moutier est fondé par Roger Hayoz en 1992.
Passionné par l'histoire industrielle de sa ville d'adoption, ce dernier décide de fonder un musée pour pouvoir partager le fruit de ses recherches et de sa collection qui comprend, outre des tours automatiques, des documents, journaux, gravures et peintures. En 1992, il installe ses collections dans la villa Junker, mise gratuitement à disposition par Tornos-Bechler SA qui en est alors le propriétaire.
Le musée va alors vivre des heures difficiles, manquant du financement suffisant qui lui permettrait d'assurer sa pérennité.
Le 4 mars 1996, le musée se constitue en Fondation. En 2002, la situation devient encore plus délicate puisque le nouveau propriétaire de la villa, Proma Energie AG, refuse désormais de prêter les locaux gratuitement. Le musée n'a dès lors plus que deux solutions : déménager ou acheter. C'est finalement cette dernière option qui va être retenue puisqu'en juin 2007, le Conseil de ville de Moutier accepte, dans ce but, d'octroyer un prêt de 200'000.- à la Fondation du Musée.
Depuis janvier 2006, Nouss Carnal assiste Roger Hayoz devant ménager sa santé.
Plus qu'un musée, l'institution est aussi un centre de documentation qui permet aux étudiants et aux apprentis désireux de faire des recherches sur l'histoire de Moutier, notamment son passé industriel, de trouver de nombreux ouvrages et documents de références.

Le musée comprend donc trois sections différentes :
La collection industrielle :
- une cinquantaine de tours automatiques à décolleter, fabriqués à Moutier depuis 1880, dont plusieurs en fonction, ainsi que le prototype de la "DECO 2000".

La collection sur l'histoire régionale divisée en différents thèmes :
- l'horlogerie ancienne ;
- d'autres industries locales, en particulier verrerie, tuileries et poterie ;
- une centaine d'estampes originales du 18e et 19e siècle, de tableaux et de cartes postales ;
- 3'000 photographies.

Le centre de documentation :
- collection de journaux publiés à Moutier de 1894 à 1970 (dont Le Petit Jurassien) ainsi que des coupures de presse jusqu'à ce jour ;
- bibliothèque des classiques de l'histoire de Moutier, de la Prévôté et du Jura ;
- la collection complète des Actes de la Société jurassienne d'Emulation, des bulletins de l'Association des intérêts jurassiens, des publications de Pro Jura et diverses revues du Jura.

Emma Chatelain, 24/07/2008
Dernière modification: 2/11/2011

Fonds d'archives

Mémoires d'Ici, dossier documentation « Moutier, musées »

Bibliographie

Céline Latscha, « Musée du Tour automatique et d'Histoire de Moutier : une industrie marquée du sceau de la poésie », in Intervalles, 78, été 2007, p. 90-95

Lien: http://www.museesbeju.ch/