Deutsch

Flueckiger et Fils SA

Flueckiger et Fils SAFabrique de cadrans haut de gamme à Saint-Imier.
En 1860, Zélim Jacot fonde un atelier de cadrans qui va être successivement transplanté à Besançon, Boudeviliers et Sonvilier avant de s'installer définitivement à Saint-Imier en 1884 (rue Agassiz). Dès 1872, Jacot fournit la fabrique de montres Longines à Saint-Imier. La fabrication de cadrans en émail s'effectue à la main jusqu'en 1895. En 1899, l'atelier reçoit une Médaille d'or à l'exposition cantonale de Thoune.
A la mort du fondateur, la fabrique est reprise par son beau-frère et collaborateur Fritz Flückiger (1866-1908). C'est à cette époque que sont introduites la machine semi-automatique à limer et la double perceuse. A sa mort, c'est sa femme qui reprend les rennes de l'entreprise, secondée par ses deux fils. Dès 1909, l'entreprise s'appelle Flückiger et Fils SA. A partir de 1914, l'entreprise se met à développer sa fabrication, notamment avec des cadrans en métal et argent, et des cadrans boussoles. Les locaux se révèlent alors trop petits et l'entreprise déménage une première fois en 1911 (rue des Roses) puis à nouveau en 1923 (rue Pierre-Jolissaint).
En 1923, les deux frères, André et Fernand Flückiger reprennent la tête de l'entreprise, le premier au département commercial, le deuxième à la technique. A la mort de Fernand en 1932, André reste seul pour diriger l'entreprise. Dès 1941, il est secondé par son fils Pierre puis, dès 1974, par son petit-fils Pierre-André.
L'entreprise se développe et en octobre 1968, elle rachète l'ancienne fabrique Bulova à Sonvilier.

En novembre 2004, la manufacture horlogère Patek Philippe rachète Flückiger et Fils SA dont l'actionnaire majoritaire est alors Paul-André Flückiger et le directeur Vincent Cour. Une nouvelle société baptisée Cadrans Flückiger SA est créée à Saint-Imier en décembre 2004. Elle sera gérée comme une activité indépendante de Patek Philippe.
A la fin de l'année 2005, Cadrans Fluckiger SA termine son emménagement dans le Parc Technologique de la zone industrielle de la Clé à Saint-Imier, sur une surface de plus de 2000 m2.

Emma Chatelain, 11/08/2008
Dernière modification: 15/09/2009

Fonds d'archives

Mémoires d'Ici (Saint-Imier), dossier documentation, « Flückiger SA »

Bibliographie

M. Crélerot, L. Loze, Centenaire de la fabrique de cadrans ZJ Flückiger & Cie, 1960

http://www.worldtempus.com/wt/1/11615/2416 (4.8.2008)
http://www.worldtempus.com/wt/1/10632 (4.8.2008)
http://www.cep.ch/publications/revue/102/73 (4.8.2008)

Iconographie

Collections Mémoires d'ici.