Deutsch

Cortébert Watch

Cortébert Watch

Manufacture horlogère fondée par la famille Juillard sous le nom Raiguel Juillard et Cie en 1865. Affectée par les crises horlogères qui frappent le Jura dès 1930, elle ferme en 1962.
Cette manufacture a eu un effet important sur les structures socio-économiques de la commune. Elle permet notamment la construction d'une imposante école en 1872 (détruite en 1959 dans un incendie, avec les archives communales), de la gare de chemins de fer en 1874, de la chapelle protestante en 1902 et de la station de pompage alimentant en eau le plateau des Franches-Montagnes en 1938.
C’est Adam-Louis Juillard qui est considéré comme le fondateur de Cortébert Watch Co. En effet, en 1790, il crée un comptoir d’horlogerie à Sonvilier. En 1830, son fils, Lucien, le transfère à Saint-Imier, commune dont il deviendra le maire. Vers 1850, il le transmet à son propre fils Albert J. Ce dernier se regroupe avec d’autres fabricants et fonde la fabrique d’ébauches Raiguel, Juillard & Cie à Cortébert en 1865. Très vite, cette dernière intègre le comptoir d’horlogerie. En 1887, les fils d’Albert, Henri et Emile reprennent l’entreprise. Leurs descendants (Ernest, Emile, Charles, Albert et Henri J.) la dirigèrent jusqu'en 1962, date de sa vente à Oméga. Six générations de J. s'étaient succédés à sa tête.

Emma Chatelain, 13/11/2008
Dernière modification: 1/03/2012

Bibliographie

Henri Bühler, Cortébert Watch Co., usines à Cortébert, bureaux à La Chaux de Fonds, Suisse, 1940
Bernard Romy, Le meunier, l'horloger et l'électricien, 2004, pp. 113-115
Anne Beuchat-Bessire, « Cortébert », in Dictionnaire historique de la Suisse [publication électronique DHS], version du 11.2.2005

Iconographie

Publicité (collection Mémoires d’ici).