Deutsch

Jeannet, Eric (1932-)

Jeannet, Eric (1932-)Originaire de Travers, Noiraigue, Brot-Plamboz. Né le 30 avril 1932 à Saint-Imier. Fils de Willy Jeannet, horloger, et de Rose Jeannet née Robert-Nicoud, couturière. Marié à Marianne Jeannet née Gétaz, enseignante au Lycée. Deux enfants.
Ecole primaire à Sonvilier et à Saint-Imier, école secondaire à Saint-Imier. Ecole d'horlogerie et de mécanique de Saint-Imier (1948-1952), diplôme de technicien-mécanicien.
Etudes à l'Université de Neuchâtel (après un examen d'entrée à la Faculté des Sciences, 1952-1957), diplôme de physicien. Assistant du professeur Jean Rossel à l'Institut de physique, J. prépare une thèse en physique nucléaire et obtient le grade de docteur ès sciences en 1963 pour un travail intitulé « Caractéristiques de l'évaporation nucléaire ».
Stage post-doctoral à l'Institut de physique de l'Université de Berne (1963-1965). Recherches sur les particules élémentaires. Collaboration avec le CERN et les universités de Paris (Sorbonne) et Strasbourg (Centre nucléaire de Kronenbourg).

Durant son stage à Berne, J. remplace le professeur Rossel (victime d'un accident) pour son cours de physique générale à la Faculté des sciences de Neuchâtel.
En 1965, il est nommé chargé de cours à Neuchâtel où il poursuit ses recherches en physique des particules avec l'aide du FNRS. Collaborations dans l'analyse de clichés de chambres à bulles prises au CERN avec les universités de Lausanne, Paris VI et Liverpool. Travaux sur les antiprotons.
A l'Université de Neuchâtel, J. est nommé professeur en 1967, vice-recteur en 1975 et recteur pour la période de 1979 à 1983. Directeur de l'Institut de physique (1987-1991). Président de la Commission locale du FNRS (1991-1995). Retraite en 1997.
De 1995 à 2004, chargé de mission de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale (HESSO) puis de la Haute Ecole Arc (Berne-Jura-Neuchâtel). Dans le cadre de ce mandat, il a été responsable de la fusion des écoles d'ingénieurs du Locle et de Saint-Imier.
Président de la Fondation Tissot pour le développement de l'économie (1982-1988)

Membre de la Société neuchâteloise des sciences naturelles, de la Société suisse de physique et de la Société européenne de physique.
Membre correspondant de l'Académie des Sciences, Belles Lettres et Arts de Besançon et Franche Comté.
Membre de l'Institut jurassien des sciences, des lettres et des arts (IJSLA) (président de 1995 à 2001).
Membre du Cercle de mathématiques et de physique de la Société jurassienne d'Emulation (SJE).


Ouvrage :
- Une grande idée : la relativité, Ed. du Quotidien, 1992
- Collabore à la 3e édition de Physique générale de Jean Rossel (Neuchâtel, Griffon, 1970)


Articles :
- « Jean Rossel, un homme de science et de conscience », in Bulletin de la Société neuchâteloise des sciences naturelles, Neuchâtel, 130-1, 2007, p. 123-125
- « Pourquoi le Prix Nobel de physique 1921 a-t-il été remis à Einstein en 1923 seulement ? », in Actes SJE, 2006, p. 131-136
- « Hommage à Jean-François Comment », in Actes SJE, 2002, p. 197-200
- « Henri Ladame (1807-1870) », in Histoire de l'Université de Neuchâtel, Neuchâtel, Université de Neuchâtel, 1988 (T. 1 : la première Académie, 1838-1848, p. 229-236)
- « Lettre aux gens de lettres » et « Faire du chaud avec du froid », in Université de Neuchâtel, aula et Faculté des lettres : plaquette éditée à l'occasion de l'inauguration des bâtiments universitaires construits sur les Jeunes Rives, 31 octobre 1986, Neuchâtel, Université de Neuchâtel-Secrétariat général, 1986, p. 11-12 ; 37-38
- « Matière et antimatière », in Annales / Université de Neuchâtel, Neuchâtel, 1971, 1969-1970, p. 49-63
- « Caractéristiques de l'évaporation nucléaire », in Bulletin de la Société neuchâteloise des sciences naturelles, Neuchâtel, 86 (1963), p. 5-61

Emma Chatelain, 5/03/2009
Dernière modification: 6/07/2011

Bibliographie

Informations transmises par Eric Jeannet.