Arnoux, Joseph Bernardin (1736-1814), en religion Gerlac

Originaire de Porrentruy, il y naît le 20 mai 1736. Décédé à Porrentruy le 5 mai 1814 (inhumé le 6). Fils de Pierre Joseph, bourgeois, et de Marie Anne née Lotz. Frère d'Ignace Joseph (1735-1810) et de Pierre-Joseph-Fidèle (Père Gérard).
Entré chez les chanoines prémontrés de Bellelay, il y fait profession le 13 novembre 1757, sous le nom de Père Gerlac. Il est ordonné sous-diacre le 22 décembre 1759, diacre le 31 mai 1760, prêtre le 24 septembre 1763 (à Porrentruy, dans la chapelle du séminaire). Il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 30 mai 1765. Le 4 décembre 1768, il est admis à la cure des Genevez (vacante par le rappel du P. Norbert Pallisot) ; il y reste jusqu'à la nomination de son successeur, Hugues Guerry, le 7 septembre 1774. De 1784 à 1800, il est prieur de la Porte du Ciel (Himmelspforte, Grenzach-Wyhlen D, arr. Lörrach, Bade-Wurtemberg). Retiré à Porrentruy dès 1802.

Jean-Pierre Renard, 30/10/2009
Dernière modification: 24/06/2010

Bibliographie

Egbert-Frédéric de Mülinen, « Rauracia sacra ou dictionnaire historique du clergé catholique jurassien », in Actes SJE, 1863, p. 211
Eugène Folletête, « Rauracia sacra. Deuxième partie », in Actes SJE, 38, 1933, p. 75
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier 2009, p. 156
Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)