Verneur (Werner, Werneur), Jean Joseph (1766-1822)

Né à Porrentruy le 14 février 1766, baptisé le 15 février. Décédé à Porrentruy le 15 mars 1822 (inhumé le 17 dans le cimetière de Saint-Germain). Fils de François Joseph, bourgeois, et de Marie Anne née Verneur. Cousin de Joseph Xavier Verneur (1749-1830).
Etudiant au séminaire de Porrentruy en 1788 et 1789, il reçoit la tonsure et les ordres mineurs le 16 mai 1788 ; il est ordonné sous-diacre le 17 décembre 1789, diacre le 6 novembre 1790, prêtre le 18 décembre 1790 (à Porrentruy, dans la chapelle du château) ; il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 18 décembre 1790 (post examen supra mediocritatem).
Durant la Révolution, il séjourne en divers endroits : à Soleure en 1793, rentré en 1796, à Wyhlen (Grenzach-Wyhlen) près de Rheinfelden en 1797, à Fribourg-en-Brisgau en décembre 1798, à Ratisbonne (Regensburg) en mars 1799 et à nouveau à Fribourg-en-Brisgau dès le mois d'août 1799. Rentré à Porrentruy en septembre 1800, il est cité comme aumônier de l'hôpital le 21 décembre 1800, comme catéchiste en août 1801, comme administrateur de la cure de Porrentruy le 19 mai 1802, comme « prêtre bruntrutain » en septembre 1802. Il est vicaire provisoire de Porrentruy en janvier 1803 et vicaire subsidiaire en 1804. Membre du conseil d'administration de l'hôpital de Porrentruy (1817-1822).
Le 3 juin 1818, à Porrentruy, il prend part aux discussions relatives à la constitution du nouveau diocèse de Bâle, avec Joseph Louis Chainois, curé de Porrentruy, et les professeurs de théologie Joseph Fleury et Grégoire Voirol.

Jean-Pierre Renard, 1/06/2010

Bibliographie

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 543
Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)