Koenig (König), François Joseph (1735-1808)

Baptisé à Porrentruy le 19 avril 1735. Décédé à Bressaucourt le 6 août 1808. Fils de Philippe Jacques König, d'Ensisheim, et d'Anne Marguerite née Gigandet.
La date et le lieu de son ordination sacerdotale ne sont pas connus. Chapelain de la collégiale de Saint-Ursanne, il reçoit le 31 octobre 1763 une recommandation de l'évêque pour un poste de curé ou d'aumônier militaire. Il est cité le 9 novembre 1763 comme aumônier du régiment d'Eptingue, qui a alors ses quartiers d'hiver à Neuf-Brisach (F, Haut-Rhin) ; il reçoit la juridiction sur les militaires et autres personnes du régiment et est aussi approuvé pour les cas réservés.
Le 7 juin 1774, il est présenté à l'évêque de Besançon comme candidat pour la chapellenie de Saint-Jean-l'Evangéliste, dans l'église paroissiale de Porrentruy (vacante par le décès de Fridolin Selin). Secrétaire de la cour épiscopale, aumônier de l'évêque (depuis 1775), confrère de Saint-Michel, il est créé conseiller ecclésiastique le 3 mars 1785. Il est nommé chapelain de Saint-Nicolas à Grandfontaine le 13 février 1789 et est installé le 22 avril suivant  (en remplacement de Joseph Conrad de Labresche, décédé).
Au moment de la Révolution, il sort du pays, avec le prince, en 1792 ; chanoine de Moutier Grandval et confrère à St Michel de Porrentruy, il rentre en septembre 1800. En séjour à Passau, il donne sa démission d'aumônier le 15 août 1800. Encore cité comme conseiller ecclésiastique et chanoine de la collégiale de Moutier-Grandval, il est approuvé le 22 septembre 1800 pour absoudre de l'hérésie et commuer les v'ux non réservés (en plus des facultés habituellement reconnues aux doyens des chapitres ruraux).
Il réside à Porrentruy en août 1801 (sans fonction), en septembre 1802 et en janvier 1803 (« attaché à l'église »). En 1804, il habite Bressaucourt.

Jean-Pierre Renard et Philippe Hebeisen, 6/09/2005
Dernière modification: 20/05/2010

Bibliographie

M. Jorio, Der Untergang des Fürstbistums Basel (1792-1815), Fribourg, [1983], p. 254
E. Folletête, "Rauracia Sacra", in Actes SJE, 1931, p. 170

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 396