Girardin, René (1943-)

Né à Porrrentruy le 07.11.1943, originaire du Bémont (JU), catholique, fils de Jules Girardin, facteur, et de Clara Comment. Il épouse Elisabeth Monnot, vendeuse.
Ecole primaire et secondaire à Porrentruy (1949-1958), maturité (1962) et brevet secondaire de l’Université de Neuchâtel (1967). Enseignant secondaire à Saignelégier dès 1967, directeur de l’Ecole (1976-1997).
Membre du parti socialiste (vers 1970), Constituant (1976-79), président des assemblées à Saignelégier (1979-1996), conseiller communal (1989-1996), maire (1996-2012). Président de l’association des maires des Franches-Montagnes (2001-).
Engagé dans la Question jurassienne, il milite au sein du Rassemblement jurassien (RJ) ; il est président de Fédération, puis membre du comité directeur (1967-1977).
Premier socialiste élu à la mairie, il succède à Pierre Paupe. Plusieurs grands projets sont menés sous son mandat : rénovation complète de la Halle du Marché-Concours, construction de 21 appartements adaptés et d’un foyer de jour, rénovation complète de la station de pompage alimentant le village, mise en place d’installations sportives d’extérieur, création de plusieurs zones à bâtir et de zones artisanales et agrandissement de la zone industrielle.
Il a été pendant 10 ans directeur des cours de l’Université populaire jurassienne (UP) pour les Franches-Montagnes.

Alain Cortat, 9/09/2005
Dernière modification: 22/10/2012