Grimaître, Edmond (1870-1934)

Né à Damvant dont il est originaire, le 7 novembre 1870. Décédé à Tramelan le 4 mars 1934.
Etudes au petit séminaire de Consolation (Doubs), philosophie à Langres, théologie à Rome, à l’université de Fribourg et au Séminaire de Lucerne. Ordonné prêtre le 2 juillet 1893.
Vicaire à Saignelégier puis à Berne, curé de Tramelan dès 1901. Nommé doyen du décanant de la Diaspora jurassienne en novembre 1932 (nouveau décanat de St-Imier).
Grâce au produit d’une tombola, il put entreprendre la construction de l’église catholique de Tramelan (1908). Il avait en effet obtenu l'autonomie de la paroisse de Tramelan en la détachant de celle de Saint-Imier et en la faisant reconnaître officiellement par le gouvernement. Il fut un apôtre de la paix confessionnelle dans la région.
Il participa activement à la vie locale de Tramelan et aux manifestations de diverses sociétés, dont la Société jurassienne d'Emulation (SJE), la Société d’Embellissement, la Société de gymnastique et la Société de Développement (dont il a longtemps été le président). Membre fondateur du journal Le Progrès.
A publié : Les champignons, 1909, manuel de vulgarisation ; Quelques notes sur Tramelan au XVIIIe siècle, 1924 ; Les rives suisses du Doubs, 1933.

Emma Chatelain, 19/09/2005
Dernière modification: 21/02/2013

Bibliographie

Roland Stähli, Histoire de Tramelan. Le village qu’ils aimaient, tome 1, Tramelan, 1971, p.195
Eugène Folletête, « Rauracia Sacra ou dictionnaire historique du clergé catholique jurassien », in ASJE, 36, 1931, p.156
ASJE, 38, 1933, pp. 370-373
Alain Droz, Tramelan : la "chronique locale", vol. 10 : 1932 à 1935, Tramelan : commune de Tramelan, 2010, pp. 9-10, 51, 72-74, 121-122