Gagnebin (famille)

Grande famille de Renan, mentionnée dès le début du XVe s. dans le vallon de Saint-Imier. Peut-être venue de Neuchâtel, la première mention de cette famille à Saint-Imier se trouve dans un acte daté du 11 avril 1428, et concerne un « Henri Gagnebin ».

Au XVIe s. la famille se sépare en trois branches issues des fils de Jehan Richard (cité de 1471 à 1480). La branche d'Ulrich s'éteint au XVIIe s. déjà, bien qu'Ulrich a trois fils, Richard, receveur du trésor et du sceau du Chapitre de Saint-Imier après la Réforme ; Hourriet, hommes d'armes de la bannière de Bienne ; Jacques, ambourg (gouverneur) de Renan.

La branche de Claude (cf. page 2), bourgeoise de Valangin en 1727 et communière de La Chaux-de-Fonds en 1728, établie à La Ferrière, s'éteint en 1908. Elle a joué un grand rôle dans le Jura bernois, la plupart de ses membres étant des gens en vue. Claude (1610-1654, 4e génération après Claude) en est le premier chirurgien. Cinq autres lui succèderont, Abraham I (1641-1699), Abraham II (1682-1749), Abraham III (1707-1800), Daniel (1709-1781) et Simon-Pierre (1713-1741).
Cette branche compte aussi de nombreux hommes politiques, des justiciers, une vingtaine d'ambourgs de Renan, des militaires au service étranger, et des horlogers et graveurs.

La troisième branche, celle de Jehan, après avoir occupé divers postes importants en Erguël, s'établit au milieu du XVIIIe dans le canton de Neuchâtel avec l'établissement de François (1703-1765) à Dombresson. Elle devient bourgeoise de Nauchâtel en 1783 avec François-Louis (1758-1812), premier d'une longue lignée de pasteurs et petit-fils de François. Cette branche est toujours représentée. Au XIXe s., elle défend la cause royaliste. Ferdinand-Henri (1816-1890), pasteur, grand-père d'Elie (1891-1949) et d'Henri (1886-1977) s'installe à Amsterdam après 1856. Cette branche a compté aussi des lithographes, des industriels, des professeurs et des médecins.

Emma Chatelain, 23/03/2006
Dernière modification: 13/04/2006

Bibliographie

Marcel S. Jacquat, « Gagnebin », in Dictionnaire historique de la Suisse [publication électronique DHS], version du 19.11.2003
Bernard Gagnebin, « Histoire de la famille Gagnebin », in ASJE, 1939, pp. 95-160
Bernard Gagnebin, « Histoire de la famille Gagnebin. Deuxième partie », in ASJE, 1940-41, pp.89-131