Quenet, Jean-René (1942-)

Originaire de Montfaucon. Né le 9 août 1942 à Porrentruy. Fils de Léon Quenet, vétérinaire, et de Marie-Thérèse Quenet-Choquard. Marié, quatre enfants. Catholique.
Après sa maturité littéraire obtenue auprès du collège de Saint-Maurice (VS), Q. étudie à l’Université de Neuchâtel de 1964 à 1968 (brevet pour l'enseignement littéraire ou scientifique BESI avec options latin, histoire et français). Il choisit la profession de maître secondaire et enseigne l’histoire et le latin à Malleray-Bévilard et Moutier, puis au Collège Stockmar à Porrentruy. Q. s’engage vivement pour ces deux disciplines et devient un défenseur passionné du latin.
Membre du parti Parti démocrate-chrétien (PDC), Q. est président du PDC de Moutier de 1974 à 1977. Après son retour dans l’Ajoie, il n’assume plus aucun rôle actif sur le plan politique.
Q. adhère à la Société jurassienne d’Emulation (SJE) dès 1978 et devient président de la section de Porrentruy ainsi que membre des Cercles d’études historiques et d’archéologie. Il est en outre membre du Cercle d’études généalogiques de l'ancien Evêché de Bâle, vice-président de l’antenne du Jura de l’Université du 3° âge (U3a) de Neuchâtel et membre de l’Association française « Coeuvatte, Suarcine, Vendeline ». Pendant sa présidence du Groupe d’histoire du Mont-Repais, il organise plusieurs expositions au Musée du Mont-Repais (La Caquerelle).
A part la recherche historique, Q. dédie ses loisirs au jeu d’échecs et fonde en 1975 le Tournoi jurassien des écoliers à Moutier.
Q. est l’auteur de nombreuses publications sur l’archéologie et l’histoire de la région jurassienne (bibliographie cf. p. 2).

Kiki Lutz, 6/07/2018

Bibliographie

Actes de la Société jurassienne d’Emulation, 81, 1978, p. 371
www.chronologie-jurassienne.ch (consulté le 21.6.2018)
www.unine.ch/u3a/home/la-commission-de-lu3a.html (consulté le 21.6.2018)
Informations transmises par Jean-René Quenet (10.6.2018)