Mertenat, Charles (1910-2002)

Originaire de Soyhières où il est né et a passé son enfance. Père du ministre jurassien François Mertenat.
Collège Saint-Michel, à Fribourg, puis apprentissage d’employé de commerce. Voyageur de commerce avant d’être secrétaire communal à Soyhières (1946-1952).
En février 1947, il fonde la section socialiste de Soyhières. En 1950, il est élu député au Grand Conseil bernois. Il le quitte en 1952, date à laquelle il est nommé intendant de la Maison de Santé de Bellelay, poste qu’il occupe jusqu’à sa retraite (1975).
Secrétaire semi-permanent à la propagande du Parti socialiste jurassien (1955-1959), rédacteur à La Sentinelle, président du PSJ (1963-1972).
Séparatiste convaincu, il cherche cependant avant tout à jouer un rôle de conciliateur dans le but de maintenir l’unité du PSJ. A la veille du 23 juin 1974, il bat le rappel des socialistes autonomistes avec le conseiller national Pierre Gassmann.

Emma Chatelain, 23/09/2005
Dernière modification: 24/09/2014

Bibliographie

François Kohler, Le Parti socialiste et la question jurassienne (1947-1974), Genève, 1979, p. 282
Information transmise par Bernard Bédat.