Mertenat, François (1941-)

Mertenat, François (1941-)

Originaire de Soyhières. Né le 20 août 1941 à Soyhières. Fils du député socialiste Charles Mertenat, il est l'aîné de quatre enfants. Epouse Fernande Baume, des Breuleux, deux filles naîtront de leur union.
École primaire à Soyhières, école secondaire à Delémont puis à Tramelan. Ecole normale à Porrentruy, diplôme d'instituteur (1961). Brevet de maître secondaire (1965) après avoir suivi des cours aux Universités de Neuchâtel, Berne et Cologne (D).
Instituteur à Tramelan (1961-1963), puis enseignant au progymnase (école secondaire) de l'Ecole cantonale de Porrentruy (1965-1978).
Membre du comité du Groupe Bélier (1963), membre du comité (1966) puis vice-président de la Fédération d’Ajoie du Rassemblement jurassien (RJ) (1967), il intègre le comité directeur du RJ en 1973.
Membre du Parti socialiste jurassien (PSJ), président du PSJ du district de Porrentruy (1969), président de la Fédération socialiste d'Ajoie et conseiller municipal à Porrentruy (1970-1976). Seul socialiste dans un collège de neuf membres, il y défend les plus démunis, notamment en développant les services sociaux, par exemple par la création d'un service d'infirmières en santé publique, ou en jetant les bases d'un home pour personnes âgées. Président du Conseil de ville en 1977, membre de l'Assemblée constituante (1976-1978, il y préside le groupe socialiste et y joue un rôle très important, notamment en président la Commission Autorités et administration III en 1977). Elu en 1978 au premier Gouvernement jurassien (président 1981, 1986, 1990), ministre en charge de l’Environnement et de l’Equipement (1979-1993), il dirige alors six services : Ponts et Chaussées, Construction, Transport et Énergie, Aménagement du territoire, Forêts, Eaux et Protection de la nature. M. fait accepter le projet de l'autoroute A16 par la Confédération et conduit les premiers travaux de percement des tunnels. Sous son autorité, les eaux usées sont assainies, Energie Jura SA créé, les Chemins de fers du Jura modernisés, le gaz naturel amené de Bâle à Delémont, le dépérissement des forêts contenu, le patrimoine bâti du canton entretenu et rénové.
En 1973, il est l'un des membres-fondateurs de l'Association de développement économique du district de Porrentruy (ADEP). Président du Conseil d'administration (CA) de la Compagnie des chemins de fer du Jura (CJ, 1979-1995). Président du CA d'Énergie Jura SA, membre du CA des Forces motrices bernois (FMB, 1980), président de la campagne de prévention « Vivre sur la route », président de la Conférence intercantonale des transports interjurassiens (Ouest-Rail), membre du Comité suisse de l'Association suisse pour l'aide et les soins à domicile, président de la Fondation des Castors - trois établissements pour handicapés physiques et mentaux (1994-2009).

Pierre-Yves Donzé, 11/09/2005
Dernière modification: 9/02/2017

Fonds d'archives

République et canton du Jura, Service des archives et de la documentation

Bibliographie

Daniel Jeanbourquin, Michèle Fringeli, Denis Moine, Jura souverain, Moutier, Ed. de la Prévôté, 1981, p. 103
François Kohler, « Mertenat, François » in Bernard Prongué (dir.), Le canton du Jura de A à Z, Porrentruy, Office du patrimoine historique, 1991, p. 143
www.adepjura.ch/historique/page.html (12.3.2009)
www.chronologie-jurassienne.ch (24.9.2014)
Informations transmises par Bernard Bédat (18 et 24.9.2014).

Iconographie

François Mertenat; source: François Mertenat (29.1.2017)