Girardin, Jean Baptiste (1794-1867)

Né aux Rouges-Terres (commune du Bémont, paroisse de Saignelégier) le 12 septembre 1794. Décédé aux Pommerats le 25 août 1867 (inhumé le 27). Fils de Jean Joseph et de Marie Françoise née Girardin.
Ordonné prêtre à Fribourg le 23 décembre 1826, il est successivement curé de Courgenay de 1828 à 1830 (novembre), puis de Soulce, dès 1830 (nommé le 29 octobre) jusqu'à fin décembre 1833, date à laquelle il va dans le canton de Fribourg. Il arrive à Neirivue (FR) le 28 décembre 1833. Il y est administrateur jusqu'en juin 1835, puis curé jusqu'en juillet 1839. Il est ensuite chapelain de Montbovon (FR) en 1839-1840, puis chapelain de Corserey (FR) de 1840 à 1845. En 1846, il se retire au Bémont. Il est administrateur à Soubey après le départ du curé Jean Joseph Sébastien Marquis (1864), jusqu'à l'arrivée de son successeur, François-Xavier Choffat (nommé le 24 mai 1864).
N.B. Il ne faut pas le confondre avec son homonyme, Jean-Baptiste Girardin (1804-1868), de Ravine (Saint-Ursanne).

Jean-Pierre Renard et Emma Chatelain, 21/11/2005
Dernière modification: 12/01/2010

Bibliographie

Eugène Folletête, « Rauracia Sacra. Première partie », in Actes SJE, 36, 1931, pp. 151-152
Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 323