Kraehenbühl, Charles (1889-1972)

Kraehenbühl, Charles (1889-1972)Né à Châtillon (près de Delémont) en 1889. Décédé à Saint-Imier le 18 mai 1972.
Ecole primaire à Cortébert et secondaire à Corgémont. Il travaille ensuite à l’Institut pharmacologique de Bâle avant de reprendre ses études à l’Ecole cantonale de Porrentruy (maturité littéraire, 1911). Etudes de médecine à Bâle (diplôme en 1917) où il obtient le titre de docteur (1918). En 1921, il s’installe à St-Imier. Il y exerce la médecine générale, y est chargé du service de radiologie (1922), puis du service de chirurgie de l’hôpital. Nommé membre du Cartel romand d’hygiène sociale et morale (1928). En 1956, il cesse toute pratique médicale pour se vouer aux sciences naturelles.
Déjà en 1943, il passe ses vacances à l’Institut géobotanique Rübel (Zurich). Il s’intéresse particulièrement à une méthode de datation des strates paléontologiques par l’analyse pollinique. Après avoir mis au point cette méthode, il la met au service de l’étude de la tourbière des Pontins (en collaboration avec Albert Eberhardt). Les résultats de ces travaux sont publiés dans les « Berichte » de Rübel (1951).
Beaucoup d’autres de ses études sont publiées et notamment plusieurs fois dans les Actes de la Société jurassienne d’Emulation (SJE) (Le Parc jurassien de la Combe-Grède, 1962, lui vaut notamment le Prix Jules Thurmann). En 1960, les Editions du Griffon lui confient la présentation de la Combe-Grède dans la collection « Trésors de mon Pays » (fascicule 94). Il est enfin le réalisateur d'un Répertoire des plantes vasculaires du Jura bernois (édité par l'ADIJ, 1970). Très engagé pour la protection de la nature, il joue notamment un rôle important comme conseiller scientifique de la commission pour la protection de la nature de l’ADIJ. Membre de l’Association du Parc jurassien de la Combe-Grède. Membre d'honneur de l'Association cantonale bernoise pour la protection de la nature.
Engagé au sein de la vie de Saint-Imier, K. est notamment président de la commission de l’école secondaire et de commerce, membre de la commission de salubrité publique, de celle du Musée et de la Bibliothèque. Très actif au sein de la section Erguël de la SJE, il en est nommé membre d'honneur en 1965.

Emma Chatelain, 9/12/2005
Dernière modification: 10/04/2013

Bibliographie

Edmond Guéniat, « La Science au XXe siècle », in Pierre-Olivier Walzer (dir.), Anthologie jurassienne, 2, Porrentruy, SJE, 1965, pp. 476-478
ASJE, 1963, pp. 195-196 ; 1965-66, pp. 365-369 ; 1973, pp. 350-360
Les Intérêts du Jura, n° 1, 1967, p. 31