Meunier (Munier), Jean François (1756-1821)

Originaire de Porrentruy, né le 1er novembre 1756. Décédé au Mont-Saint-Odile (F, Bas-Rhin) en 1821. Fils d'Henri Joseph, bourgeois, conseiller au magistrat de la ville de Porrentruy, et de Marie Hélène née Coulon.
Clerc du diocèse de Besançon, il est ordonné diacre le 20 mai 1780 et prêtre le 23 décembre 1780 (à Porrentruy, dans l'église du collège). Il est approuvé (juridiction) pour la première fois le 24 décembre 1780.
Il est investi curé de Liesberg (paroisse vacante par la démission de Jean Burger, promu à Oberwil) le 16 août 1784. Le 1er décembre 1785, il échange avec Ours Joseph Faehndrich la cure de Liesberg contre celle de Blauen.
Dès le commencement de la Révolution, il se retire en Allemagne. En juillet 1795, en attendant le retour du curé Meunier, sont nommés comme remplaçants : le 14 juillet 1795, Jean Michel Cartier (d'Oensingen) pour Nenzlingen (confirmé dans sa charge le 24 octobre 1796) ; le 28 juillet 1795, Etienne André Martin (de Biederthal) pour Blauen (commission renouvelée le 10 novembre 1800 usque ad revocationem).
En 1796, M. se tient à Reuchenette. Accusé de trafiquer de faux assignats, il est enfermé à Porrentruy en décembre 1798 et ensuite conduit à Besançon, d'où il doit s'être évadé. Il est à Nenzlingen depuis 1801. Il se dit encore curé de Blauen et Nenzlingen en 1801-1802, mais il l'est seulement à Nenzlingen ; à Blauen, l'administrateur, y compris en 1801-1802, est Etienne André Martin. Meunier est confirmé dans sa charge de desservant de Nenzlingen à la réorganisation et prête le serment lié à sa fonction le 27 avril 1803, dans l'église de Delémont. Il reste à Nenzlingen jusqu'en octobre 1808 et va ensuite comme chapelain au château de Zwingen. En 1813, il devient chapelain au Mont-Saint-Odile ; il reçoit la juridiction, pour trois ans chaque fois, le 9 novembre 1814 et le 17 octobre 1817.
Son successeur à Nenzlingen, François Joseph Thiébaud Louis, nommé le 13 octobre 1808, n'exerce que quelques mois, puisqu'il meurt le 26 janvier 1809 et est remplacé dès le 1er mai par François Joseph Memminger.

Jean-Pierre Renard, 4/05/2010

Bibliographie

Jean-Pierre Renard, Le clergé paroissial dans les arrondissements de Delémont et de Porrentruy avant et après la réorganisation de 1802-1804, Saignelégier, 2009, p. 35

Enquête ecclésiastique de l'An XII (1804)