Gerber, Jean-Claude (1952-)

Né à Moutier le 2 mars 1952. Fils de Fritz Gerber, caissier municipal, et d’Aline, née Rossel. Domicilié à Court.
Après sa scolarité primaire et secondaire à Moutier, G. étudie à l’Ecole normale de Porrentruy où il obtient son brevet d’instituteur en 1972. Il est en outre titulaire du brevet d’enseignement secondaire de dessin de l’Université de Berne (1977), d’un certificat de l’association suisse des organes officiels de contrôle des champignons (VASPKO, 1992) ainsi que d’un diplôme en écologie et en sciences de l’environnement (ECOFOC) de l’Université de Neuchâtel (1998).
G. enseigne pendant plus de 40 ans à l’école primaire de Moutier (1972-2013). Il est aussi contrôleur officiel de champignons pour la commune de Moutier (dès 1993), ainsi qu’animateur de cours à l’Université populaire jurassienne (dès 1988) et à la HEP BEJUNE (dès 2011).
G. s’engage comme entomologiste et naturaliste actif dans différents projets liés à la protection de la nature : aménagement des étangs de Grandval (1989), aménagement de la grossière de Crémines (2000), revitalisation de la tourbière de la Haute Montagne de Moutier (2003), mesures forestières en faveur de la rosalie des Alpes (dès 1995) et des papillons à Hautes Roches (dès 2007). Il participe à de nombreux inventaires de la faune et de la flore du Jura, notamment en collaboration avec le Centre suisse de cartographie de la faune à Neuchâtel (CSCF, dès 1985) et différents bureaux d’écologie (dès 1989). G. officie en outre comme expert au programme de l’Office fédéral de l’environnement visant à tester la biodiversité (inventaire des papillons diurnes, dès 2003) et collabore à la révision des listes rouges pour certains groupes d’insectes (papillons, libellules, orthoptères…). Il est également l’illustrateur de différents sentiers nature (stand de Moutier, Tour de Moron, réserve naturelle de Bellelay, sentier des castors à Aarberg…). Ses dessins, aquarelles et photographies de la faune et flore font l’objet de plusieurs expositions dans la région jurassienne dès les années 1990.
G. travaille également comme rédacteur de la revue Le Pic noir publiée par le club d’ornithologie de Moutier et environs. Il est l’auteur de trois livres sur la nature jurassienne : Faune et Flore au cœur du Jura (1997, réédité en 2000), Champignons du Jura (2011, en collaboration avec la société mycologique de Delémont) et Papillons du Jura (2016). Ce dernier ouvrage - et l’ensemble de son œuvre - lui valent le prix de l’Assemblée interjurassienne (AIJ) en 2016. En 2017, l’exposition «  Papillons du Jura et autres insectes, Aquarelles, Photographies » montre ses illustrations au Château de Miécourt.
Membre d’honneur de Pro Natura Jura bernois ainsi que membre du cercle d’études scientifiques de la Société jurassienne d’émulation (SJE).

Kiki Lutz, 29/11/2018

Bibliographie

www.arcinfo.ch (2.12.2016)
https://docs.wixstatic.com (consulté le 19.3.2018)
L’Express, 21 février, 1985
www.facmi.ch (consulté le 19.3.2018)
L’Impartial, 1 avril 1972, 11 février 1989, 21 juin 1989, 1 août 1989, 11 juin 1993, 7 août 1993
www.papillonsdujura.ch (19.3.2018)
www.rfj.ch (9.5.2017)
Informations et bibliographie suivante transmises par Jean-Claude Gerber (11.1.2018)
Actes 2011 (SJE), pp. 115-121
Actes 2015 (SJE), pp. 105-124
Bulletin romand d'entomologie, n° 41-51, 1993 ; 47-60, 2001
Le Journal du Jura, 25 novembre 2004 ; 22 septembre 2005 ; 8 décembre 2005 ; 9 novembre 2016 ; 22 novembre 2016 ; 20 avril 2017 ; 10 mai 2017
Migros Magazine, 15 mai 2017
Le Quotidien jurassien, 1er septembre 1993 ; 8 avril 1997 ; 22 octobre 1997 ; 22 décembre 2000 ; 18 avril 2006 ; 24 avril 2007 ; 11 août 2008 ; 18 mai 2009 ; 9 novembre 2016