F | D

Ceppi, Alfred (1865-1925)

Né à Porrentruy le 6 octobre 1865. Décédé dans la même commune le 21 janvier 1925. Fils de Jacques Ceppi (1822-1879), pharmacien à Porrentruy, bourgeois de cette ville, et de Félicie Husson. Frère du Dr. Ernest Ceppi. Epouse en 1895 Mathilde Dubail, fille de Louis Dubail et soeur de Maria Dubail, soeur hospitalière. Père du juge Pierre Ceppi, du notaire Jean Ceppi, du marianiste Jacques Ceppi, du chanoine Philippe Ceppi et du Dominicain André Ceppi. Président du Tribunal du district de Porrentruy. Etudes au collège de St-Maurice puis à l'Ecole cantonale de Porrentruy. Maturité littéraire en 1887.Il suit ensuite les cours de droit des universités de Berne et Paris. En 1893, il ouvre une étude d'avocat à Porrentruy mais, en 1894, il est élu préposé aux poursuites et, en juillet 1898, président du tribunal, fonction qu'il remplit jusqu'à sa mort. Lors de la levée de la tutelle sur la Bourgeoisie de Porrentruy, en 1902, C. est choisi pour présider cette corporation. Secrétaire de la Commission catholique romaine, des conseils d'administration de l'Hôpital et de l'Hospice du château, ainsi que du comité central de la Société jurassienne d'Emulation (SJE). D'abord simple soldat du bataillon 24 puis officier. Capitaine-adjudant du bataillon 21, il le commande ensuite comme major avant d'être nommé lieutenant-colonel et de passer au service territorial II dont il est le chef d'état-major durant toute la durée de la mobilisation.


Auteur·trice du texte original: Emma Chatelain, 22/06/2006

Dernière modification: 16/12/2010

Fonds d’archives

Archives familiales Ceppi (informations transmises par Didier Ceppi).

Bibliographie

ASJE, 1924, 29, pp. 264-265.

Suggestion de citation

Emma Chatelain, «Ceppi, Alfred (1865-1925)», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://diju.ch/f/notices/detail/4345-ceppi-alfred-1865-1925, consulté le 01/02/2023.

Catégorie

Biographie
Biographie