Receveur, Philippe (1963-)

Receveur, Philippe (1963-)

Originaire de Bassecourt. Né le 21 juin 1963. Marié, trois filles. Après avoir effectué sa scolarité à Bassecourt, R. obtient un bac littéraire au Lycée cantonale de Porrentruy. Il poursuit ensuite ses études à l'Université de Neuchâtel (faculté de droit et de sciences économiques) et y obtient une licence en droit. Après une thèse consacrée à la neutralité et au non-alignement dans les relations internationales, il effectue un stage d'avocat dans une étude neuchâteloise. Juriste au Service juridique de la République et Canton du Jura et Chef de l'Office des véhicules (dès 1995). R. est en outre le président de la Commission nationale de formation et de perfectionnement des experts automobiles à Berne et l'administrateur du Centre romand d'examens des moniteurs de conduite à Lausanne. Il a été le président de la Commission cantonale d'examens pour l'obtention du certificat de cafetiers, restaurateurs et hôteliers (1991-2000) et le président du conseil de fondation du Collège des Côtes, Le Noirmont (1994-1997). R. fonctionne aussi comme expert aux examens de professorat de l'ASSAP. Membre du Parti démocrate-chrétien, R. est conseiller général à Bassecourt pendant 12 ans et président (le plus jeune) du Conseil général en 1993. Président de la Commission de conciliation en matière de bail. Secrétaire général du PDC Jura (dès 1995) et président a.i. Rédacteur responsable du mensuel politique du PDC Jura « Perspectives », il propose avec succès l'introduction d'un Congrès des membres au PDC Jura. En 1999, il est candidat au Conseil d'Etats. Elu au Gouvernement jurassien en novembre 2006, il est en tête du département de la santé, des affaires sociales et des ressources humaines puis, durant sa deuxième législature, il devient chef du Département de l'Environnement et de l'Equipement. R. est président du Gouvernement en 2011 et vice-président en 2015. En février 2015 il annonce à la presse qu'il renoncera à une troisième candidature comme ministre jurassien, son mandat se termine donc à la fin de l'année 2015.
Peu après sa retraite, en avril 2016, l'ancien ministre est nommé président du Conseil d'administration de l'Hôpital du Jura par le Gouvernement jurassien. Il y remplace Pauline de Vos Bolay dès le 1er mai 2016.
Fondateur, en juin 2016, de la Compagnie financière Metis Nord-Ouest Suisse SA à Delémont, dont il occupe le poste du président du conseil d'administration ainsi que de directeur.
R. est aussi président de la délégation suisse au Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe, président du Conseil d’administration d’Energie du Jura SA, Président de l'association Simap.ch, Système d'information pour les marchés publics en Suisse Membre du Comité de pilotage du Programme suisse de cyberadministration, Département fédéral des finances.
Membre d'Ecologie libérale et engagé dans le processus de renouveau du PDC suisse, on lui doit l'appellation « libérale, sociale » définissant l'orientation du parti du centre. Il est membre de SSR-Idée Suisse, de la Société des pêcheurs de Bassecourt et environs, de l'Association des amis de la vigne de Buix, du Groupement de la Protection de la Nature, Glovelier (GPNG) et du Comité d'honneur du Tour de Romandie, étape de Porrentruy (2006). En 2010, il fait partie, dans la catégorie Leader, des « 100 personnalités qui font la Suisse romande » (Forum des 100) selon le magazine L'Hebdo.

Emma Chatelain, 22/11/2006
Dernière modification: 23/06/2016

Bibliographie

L'Hebdo, no 20, 20 mai 2010
www.jura.ch (10.12.2015)
www.letemps.ch (10.12.2015)

www.pdcjura.ch
(21.11.2006)
www.receveur.ch (21.11.2006)
www.rfj.ch (6.4.2016, 7.6.2016)






Iconographie

www.jura.ch (21.1.2016)