F | D

Lachat, Sabine (1966-)

Originaire de Réclère. Née à Porrentruy le 6 décembre 1966. Fille de Roger Lachat, chauffeur, et de Bernadette née Jubin, pierriste. Epouse Alain Lachat, agriculteur. Quatre enfants. L. étudie à l'Ecole supérieure de commerce de Porrentruy (1982-1985) puis travaille une année (1985-1986) au sein des PTT à Genève. Elle travaille ensuite comme secrétaire dans différents établissements : à la Société de Banque Suisse à Genève (1986-1987) ; à la Société de Banque Suisse à Delémont (1987-1988) ; à la Société de Banque Suisse à Porrentruy (secrétaire de direction, 1988-1990) ; à l'Ecole d'Horlogerie et de Microtechnique de Porrentruy (EHMP, 1990-2000). Membre de l'Association des Femmes PME. Membre du Parti démocrate-chrétien PDC, L. est secrétaire-caissière de la section du PDC de Haute-Ajoie. Conseillère communale à Roche-d'Or (dès 2003), députée suppléante au Parlement jurassien (2002-2006) puis titulaire de 2006 à 2010. Elle y est membre de la commission de l'éducation (2003-2006) puis de l'environnement et de l'équipement. Parmi ses principales interventions parlementaires, on peut citer celles concernant les domaines de l'éducation (subvention aux écoles privées, 2003 ; interpellation pour l'ouverture d'une classe d'horlogers à l'EHMP, 2006 ; revalorisation des enseignantes enfantines, 2007), des finances publiques (dépenses des communes, 2005 ; arriéré d'impôts chez les fonctionnaires et enseignants, 2006), des transports publics en Ajoie ou encore de la modification de la loi sur la pêche (inscription d'heures de protection des cours d'eau et participation financière des détenteurs de permis de pêche).
Après la création de la commune fusionnée de Haute-Ajoie, L. se porte candidate à la mairie, mais c'est son rival Michel Baconnat (PLR) qui l’emporte.
En 2010, elle est nommée secrétaire générale de l'Association Jurassienne des Communes. En 2011, elle est nommée membre de l'Assemblée interjurassienne (AIJ) par le Gouvernement jurassien et préside la Commission « Transports, communication et aménagement du territoire ». En séance plénière du 22 septembre 2011, la déclaration no 29 « Maintien d'une infrastructure et d'une offre ferroviaire de qualité dans le Jura bernois et la République et Canton du Jura » est acceptée à l'unanimité. L. devient assesseuse de l'AIJ en 2013. Après les élections en décembre 2015, elle devient co-présidente jurassienne de l'AIJ en remplacement de Philippe Rottet (UDC).
En 2014, elle représente le Canton du Jura au sein du conseil de fondation de la Fondation rurale interjurassienne (FRI). La même année, elle est nommée au conseil d'administration du Collège St-Charles.
Dès mars 2016, elle est membre de la Commission de gestion de la Caisse de compensation de la République et Canton du Jura.
Secrétaire-caissière de l'Association de la chapelle du Sacré Coeur de Jésus à Roche-d'Or. L. participe aussi à la restauration de la chapelle du Sacré Coeur de Jésus à la Vacherie-Dessus (2003-2006) à l'issue de laquelle la chapelle peut enfin être consacrée par Mgr Martin Gächter. En effet, depuis sa construction en 1878 (période du Kulturkampf), elle n'avait pu être consacrée par Mgr Lachat, alors en exil, et n'avait été que bénite.
L. est en outre faiseuse de Secret et participe à une émission de la Radio Télévison Suisse (RTS) en 2009 à ce sujet.


Auteur·trice du texte original: Emma Chatelain, 20/03/2007

Dernière modification: 09/02/2017

Bibliographie

www.assemblee-interjura.ch (consulté le 8.9.2016)
www.rfj.ch (3.12.2015; 17.9.2013; 21.12.2008)
www.rts.ch (28.12.2009)

Informations transmises par Sabine Lachat (2007, 22.8.2016).

Suggestion de citation

Emma Chatelain, «Lachat, Sabine (1966-)», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://diju.ch/f/notices/detail/4950-lachat-sabine-1966, consulté le 21/07/2024.

Catégorie

Biographie
Biographie

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience sur notre site. En continuant à naviguer, vous acceptez notre utilisation des cookies.