F | D

Ribeaud, Georges (1807-1886)

Professeur d'humanités et membre fondateur de la Société jurassienne d'Emulation (SJE). Nà à Coeuves, décédé à Porrentruy. Etudes littéraires à Porrentruy. Il militre très tôt dans les rangs du parti catholique. Dès les débuts de L'Ami de la Justice, il apporte son soutien à l'abbé Spahr. En 1836, lors de l'affaire des articles de Baden et de l'intervention militaire bernoise dans le Jura, les rédacteurs du journal - les abbés Cuttat, Spahr et Bélet - ayant fuit, le préfet Choffat donne l'ordre d'arrêter Ribeaud, propriétaire de l'imprimerie et gérant de L'Ami de la Justice. Obligé de se réfugier en Alsace après la suspension du journal, R. réside longtemps à Ferrette. Il revient en 1838 à Porrentruy, où il enseigne le grec et le latin au Collège, puis à l'Ecole cantonale jusqu'en 1872.

Auteur·trice du texte original: Philippe Hebeisen, 26/08/2005

Bibliographie

D. Prongué, Joseph Trouillat, un itinéraire entre politique et histoire, 1815-1863, Fribourg, 1998, p. 564 A. Ribeaud, "Georges Ribeaud", in Le livre du centenaire 1847-1947, Porrentruy, SJE, 1947, pp. 201-202

Suggestion de citation

Philippe Hebeisen, «Ribeaud, Georges (1807-1886)», Dictionnaire du Jura (DIJU), https://diju.ch/f/notices/detail/764-ribeaud-georges-1807-1886, consulté le 05/02/2023.

Catégorie

Biographie
Biographie