Kohler, François (1944-2016)

Né le 2 novembre 1944. Décédé le 27 août 2016 à Delémont. Fils de Justin Kohler (1899-1966), fabricant de meubles, et de Jeannette Kohler (1916-2002), institutrice. Epouse Marie-Thérèse Kohler-Jobin, mathématicienne. Une fille.
François Kohler passe son enfance et sa jeunesse à Delémont et obtient en 1963 sa maturité littéraire au Lycée cantonal de Porrentruy. Il poursuit sa formation à l’Université de Fribourg et obtient une licencie en histoire en 1969. Il accompagne ensuite sa femme pendant deux ans en stage post doc en Californie.
De retour dans le Jura, K. s'installe comme père au foyer à Delémont et travaille en tant qu'historien indépendant. Il est l'auteur de plus de 60 ouvrages et articles sur l'histoire du Jura, se spécialisant surtout en histoire sociale, industrielle et économique. Il contribue en outre à des dizaines d'articles du Dictionnaire historique de la Suisse, dont il est aussi le conseiller scientifique pour le Canton du Jura. K. travaille entre autres comme secrétaire et conseiller scientifique pour le Musée jurassien d'art et d'histoire et comme archiviste de la ville de Delémont dès 1999.
Tout au long de sa carrière, K. fait partie de nombreux groupes et initiatives qui visent à former des structures dédiées à la recherche historique et au patrimoine. Il est ainsi membre fondateur du Cercle d’Etudes Historiques de la Société Jurassienne d’Emulation (CEH) en 1970. Il en est l'animateur de 1970 à 1978 (avec André Bandelier et Bernard Prongué), puis de 1984 à 1998. Dès 1975, il participe en tant que secrétaire de rédaction à la réalisation de la Nouvelle Histoire du Jura. Il est le vice-président et fondateur du Cercle généalogique de l’ancien Evêché de Bâle (CGAEB) de 1989 à 1996, puis président de 1997 à 2016. Il participe en outre à la fondation du Centre jurassien d'archives et de recherches économiques (CEJARE) à Saint-Imier en 2002, dont il occupe le poste de vice-président du comité jusqu'en 2006. Membre et secrétaire du conseil de la Fondation interjurassienne pour la statistique (Fistat).
K. est lauréat du Prix d’histoire de la Société jurassienne d’Emulation (SJE) en 1991 pour son ouvrage Histoire du syndicalisme dans l’horlogerie et la métallurgie de la vallée de Delémont 1887-1987. Nommé membre d'honneur de la SJE en 1998.

Kiki Lutz, 21/09/2017

Bibliographie

Actes SJE, 101, 1998, p. 378
www.alphil.com (6.4.2017)
André Bandélier, « Hommage à François Kohler (1944-2016) », Actes SJE, 119, 2016, p. 133-135
www.chronologie-jurassienne.ch (consulté le 6.4.2017)
www.europeanwomeninmaths.org (consulté le 6.4.2017)
www.hls-dhs-dss.ch (consulté le 6.4.2017)
http://lqj.ch (30.8.2016)
Le Quotidien Jurassien, 30 septembre 2016
www.todesanzeigenportal.ch  (consulté le 6.4.2017)
Informations transmises par Robin Moschard (25.9.2016)