Deutsch

Mémoires d'Ici (MDI)

Mémoires d’Ici (MDI), Centre de recherche et de documentation du Jura bernois, est une institution dont le but est la conservation et la mise en valeur du patrimoine historique et culturel du Jura bernois. Depuis sa création, le 1er novembre 2000, MDI est installé à Saint-Imier.
MDI est né de la réunion de Mémoire d’Erguël, à Saint-Imier, et de Mémoire d’Orval, à Tavannes. Mémoire d’Erguël est fondé le 27 octobre 1989, à l’initiative de Maurice Born avec la collaboration de Jean-Pierre Bessire et Alain Loetscher, dans le but de créer un centre où sont rassemblés, et accessibles aux chercheurs, tous les éléments de l’histoire régionale. Dès le 3 janvier 1990, les subventions cantonales permettent la création d’un poste de documentaliste alors que le 15 juin, le centre s’ouvre au public. On peut y consulter notamment le fonds d’archives de la section d’Erguël de la SJE, le fonds régional Maurice Born, le fonds du Cercle Ouvrier et des usuels.
Dix ans plus tard, en 1999, Ivan Vecchi fonde Mémoire d’Orval afin de poursuivre le même but dans la vallée de Tavannes et le Petit Val. Catherine Krüttli est engagée à Saint-Imier et Stéphanie Lachat à Tavannes.
Pour des raisons évidentes – les deux institutions faisant le même travail à 20km de distance ; toutes deux manquant de personnel et d’argent – Mémoire d’Erguël et Mémoire d’Orval décident de fusionner, ce qui se fait le 1er novembre 2000. MDI reprend alors les buts de ses deux prédécesseurs mais en les élargissant à tout le Jura bernois. MDI s’installe à Saint-Imier, dans les locaux de Mémoire d’Erguël avant de déménager en mars 2001 dans des locaux à la place du Marché. Depuis 2002, MDI partage ses locaux avec le CEJARE (Centre jurassien d’archives et de recherches économiques), fondé en avril. Rapidement, les locaux étant devenus trop exigus pour l’accueil des chercheurs et le stockage des collections toujours plus importantes, des démarches sont entamées afin d’envisager un déménagement. Au début de l’année 2011, Mémoires d'Ici s'installe dans le bâtiment Les Rameaux à la Rue du Midi 6.

Les activités de MDI peuvent se diviser en deux volets : centre de documentation et centre de recherche. En effet, d’une part, MDI rassemble et traite toute sorte de documentation, livres, archives, images et sons, qui témoignent de l’histoire et de la culture du Jura bernois et de sa population. D’autre part, MDI, met ces documents à disposition de tiers, tout en menant ses propres recherches en participant à d’importantes publications, à des expositions ou autres événements culturels, seul ou en partenariat.

Depuis sa fondation, MDI emploie entre 4 et 6 personnes qui correspondent à 2,4 postes. MDI est une fondation financée par les pouvoirs publics (canton et communes du Jura bernois) et des dons de privés. Dès 2004 et la Loi sur le statut particulier du Jura bernois (LSTP), les buts de MDI sont reconnus comme étant des « tâches publiques » et son existence se voit garantie par la LSTP, ce qui n’est le cas pour aucune autre institution culturelle du Jura bernois.
A la fin de l’année 2005, MDI et le canton de Berne signent une convention de prestations d’une durée de quatre ans (1.1.2006-31.12.2009). En échange de prestations bien définies que MDI doit fournir (collecter des documents, traiter les documents pour les mettre en valeur, répondre aux demandes du public, recherche et soutien à la recherche, information et communication sur ses activités), le canton de Berne s’engage à verser chaque année 60 % du budget de MDI.
Dès 2010, dans le cadre de la nouvelle « stratégie culturelle du canton de Berne » qui doit aboutir à la Loi sur l’encouragement culturel (dès 2012), MDI se voit cantonalisé d’un point de vue financier. En effet, en janvier 2009, le Grand Conseil accepte que le financement de MDI soit désormais entièrement assuré par le canton.

Parmi les publications importantes de MDI, on peut notamment signaler :
- Laurence Marti, Etrangers dans leur propre pays, éd. Alphil (premier volume de la collection Mémoires d’Ici), 2005
- L’Almanach des jardins pour l’année 2007, dans le cadre des Journées européennes du patrimoine dont le thème est en Suisse « Jardins, cultures et poésies », 2006
- Laurence Marti, Une région au rythme du temps, 2007
- La Radio suisse romande et le Jura, 1950-2000, 2008
- MDI (dir.), Ils ont voulu changer l’école. Histoire des pédagogies actives dans le Jura, 1950-1970, éd. Alphil (deuxième volume de la collection Mémoires d’Ici), 2009
- Laurence Marti, C'est pas tous les jours dimanche ! : les repas quotidiens dans le Jura : années 1920 à 1950, Porrentruy : Société jurassienne d'Emulation ; Saint-Imier : Mémoires d'ici, 2010
Retour à l'usine, production d'un film documentaire de 13 minutes consacré à l'usine d'étampes Langel à Courtelary (2012)


MDI participe aussi aux événements culturels de la région, par exemple aux manifestations qui ont lieu dans le cadre de la commémoration de l’attribution du Prix Nobel de la paix à Albert Gobat et Elie Ducommun en 1902 (responsabilité du n° 64 de la revue Intervalles, 2002) ou encore les manifestations « Printemps 08 » à Saint-Imier (réalisation d’une exposition sur l’anarchisme avec le CEJARE, 2008). MDI réalise ou collabore à diverses expositions (Théophile Voirol, à l’occasion du 150e anniversaire de sa mort en 2003 ; Carolus en 2003 ; « Femmes en guerre, femmes de paix » en 2004 ; 100e anniversaire de l’œuvre locale des Colonies de vacances de Saint-Imier, 2005).

Parmi les réalisations importantes de MDI, on peut encore mentionner les deux premiers coffrets de CDs de la collection « Voix d’Ici » : Histoires d’Ici en 2003 et Francis Giauque, Hughes Richard. Itinéraire poétique et musical en 2005, ainsi que la mise en place en 2004 de l’itinéraire « Energies horlogères » qui permet, en parcourant Saint-Imier, de retracer en trois colonnes et treize panneaux le développement de l’industrie horlogère dans la commune (en collaboration avec Jura bernois Tourisme, sur mandat de la commune de Saint-Imier).

Depuis 2005, l’iconographie régionale est en outre mise en valeur par le site internet (ouvert en 2002) où il est possible de consulter des carnets d’images ainsi que le catalogue des images disponibles à MDI, les dossiers web ou encore le document du mois. Le 10 septembre 2005 ont aussi lieu les premières journées portes ouvertes de l’institution qui depuis accueillent chaque année un nombreux public.

Pour une liste détaillée des activités de MDI, vous pouvez consulter les rapports annuels de l’institution, disponibles sur son site internet.

Emma Chatelain, 13/07/2010
Dernière modification: 14/09/2017

Fonds d'archives

Mémoires d’Ici (Saint-Imier), dossier documentation « Mémoires d’Ici » ; dossier presse

Bibliographie

Maurice Born, « Mémoire d’Erguël », ASJE, 1990, p. 289-294
Mémoires d’Ici, Rapport d’activités, 2001-2009
Jura Pluriel
, n° 56, 2009, p. 44-45
www.rjb.ch (26.2.2014 ; 10.6.2014)

Lien: http://www.m-ici.ch/