Jura bernois tourisme (JBT)

L'Office du tourisme du Jura bernois (OTJB) est fondé le 4 mars 1980 à Bévilard. Dès les débuts, il s'installe dans des locaux à Moutier (ouverts le 15 novembre), localité qui est toujours le siège de la société aujourd'hui.
Dès le 1er juillet 1981, l'Office est dirigé par un directeur (Martin Chaignat) qui vient ainsi rejoindre à sa tête la responsable du bureau de Moutier, Silvia Isler.

L'OTJB est créé dans un climat de tension avec Pro Jura, juste après la création de la République et canton du Jura. Ce dernier décide alors de bénéficier plutôt des fonds de la loterie romande (LORO) que de la loterie cantonale bernoise (SEVA), privant du même coup le Jura bernois (qui n'a alors pas d'association touristique propre) des bénéfices de cette dernière. Dans le Jura bernois, on décide alors de fonder une nouvelle association, jugeant Pro Jura trop exclusivement tourné vers le Jura. Le 23 avril 1980, le Conseil-exécutif annonce qu'il reconnaît l'OTJB comme seule organisation compétente dans le domaine du tourisme pour le Jura bernois, à la suite de Pro Jura. Reconnu d'utilité publique, l'OTJB peut donc devenir membre de la SEVA et profiter des subsides cantonaux. Le financement de l'OTJB changera suite à l'entrée en vigueur d'une nouvelle loi bernoise sur le développement du tourisme qui mettra le tourisme du Jura bernois en difficulté dès 2007, en raison d'une importante diminution des subsides du fonds de loterie.
L'année 1983 marque la dernière étape de l'opposition avec Pro Jura, lorsque l'Office national suisse du tourisme (ONST) reconnaît l'OTJB comme seul représentant pour le Jura bernois. Ce dernier forme la région 7 de l'OSNT aux côtés de l'Union fribourgeoise de tourisme, de l'Office neuchâtelois du tourisme et de l'Office jurassien du tourisme (Pro Jura).

Dès le 1er juillet 2001, l'OTJB fait place à la nouvelle organisation, Jura bernois tourisme (JBT), née de la fusion de l'OTJB, de l'ORTCN (Office régional du tourisme Chasseral - La Neuveville), et de l'OTSVI (Office du tourisme du vallon de Saint-Imier) en un seul organe avec siège à Moutier et trois antennes (La Neuveville, Saint-Imier, Bellelay - fermée en 2002, remplacée par Tramelan).

En 2002, JBT s'associe avec les offices du tourisme du Jura et de Neuchâtel au sein de la destination touristique Watch Valley (ancienne région 7 de l'ONST). Dès le 15 mai 2009, nouveaux changements avec la naissance de deux associations, Jura Région (qui remplace Watch Valley) et Pays des Trois-Lacs, présidée respectivement par Pierre Kohler et Hans Stöckli, ainsi que d'une société de marketing commune, Jura & Trois-Lacs qui est l'organe opérationnel de ces deux associations. Cette nouvelle entité touristique s'étend sur les cantons du Jura, de Berne, Neuchâtel, Fribourg, Soleure, Vaud.

Emma Chatelain, 17/10/2011
Dernière modification: 17/05/2019

Fonds d'archives

Mémoires d'Ici (Saint-Imier), dossier documentation « Office du tourisme »

Bibliographie

Office du tourisme du Jura bernois (puis Jura bernois tourisme), Rapport d'activité, 1980-2010
« Rétrospective 1980-1990 », in Rapport d'activité, Office du tourisme du Jura bernois, 1989, p. 27-35
www.rjb.ch (22.7.201331.10.2013 ;16.5.2019)