Deutsch

Conseil-exécutif bernois

Le Conseil-exécutif du canton de Berne compte sept sièges (neuf avant 1990) dont un est assuré au Jura bernois depuis 1978. Les membres du Conseil-exécutif sont élus au suffrage majoritaire, tous les quatre ans, simultanément avec ceux du Grand Conseil. Le président du Conseil-exécutif est élu chaque année par le Grand Conseil.
Lors de la révision constitutionnelle de 1950, deux sièges du gouvernement sont garantis aux Jurassiens. Ce nombre sera ramené à un lors de la révision partielle de 1978 (appelée aussi révision de la Constitution du canton de Berne dans ses nouvelles frontières) suite à la création du canton du Jura. La révision totale de la Constitution bernoise de 1993 n'apporte pas de changement. L'article 84 mentionne qu'« un siège est garanti au Jura bernois. Est éligible tout citoyen et toute citoyenne de langue française qui réside dans le district de Courtelary, de Moutier ou de La Neuveville ». Ce député est élu par l'ensemble du canton, il peut donc arriver qu'un candidat ayant la majorité dans le Jura bernois ne soit pas élu à cause des votes de la partie alémanique du canton. C'est notamment le cas lors des élections du printemps 2006, Maxime Zuber obtenant la majorité des voix du Jura bernois mais ne se classant que dans les derniers sur l'ensemble du canton. Le Conseil-exécutif n'a en outre jamais compté parmi ses rangs un député du Laufonnais. Cette situation pourrait être expliquée par la taille et la situation géographique du Laufonnais et/ou par son paysage politique qui diffère de celui du reste du canton de Berne. En effet, le PDC a longtemps été le parti le plus fort du Laufonnais alors que l'UDC n'y existe que depuis 1993.

Emma Chatelain et Philippe Hebeisen, 16/03/2006
Dernière modification: 28/04/2016

Bibliographie

Annuaire officiel du canton de Berne, 2001-2002
Andreas Cueni, « Entscheid um 0,2 Prozent Schweiz », in Andreas Cueni (dir.), Lehrblätz Laufental, Zürich 1993, p. 5-8
L'Impartial, 10 avril 2006
Emil Meyer, « Jurassier in der bernischen Exekutive : (Eine statistisch-historische Skizze) », Archiv des Historischen Vereins des Kantons Bern, 34, 2, 1938, pp. 285-303
Le Quotidien Jurassien, 10 avril 2006
www.sta.be.ch/belex/f/
www.sta.be.ch (7.4.2016, 7.4.2016)
Ernest Weibel, Institutions politiques romandes, Fribourg, 1990, pp. 153, 158-160



Lien: http://www.be.ch/