Stöckli, Hans (1952-)

Stöckli, Hans (1952-)

Originaire de Wattenwil (BE). Né le 12 avril 1952 à Wattenwil, marié, père de 3 enfants.
Ecoles primaire, secondaire et gymnase à Bienne, études (droit et journalisme) aux Universités de Berne et Neuchâtel. Etudes de journalisme conclues par un stage à la Weltwoche de Zurich (1975). Le brevet bernois d'avocat en poche (1978), S. ouvre sa propre étude à Bienne, avant de devenir, dès 1981, président de tribunal à Bienne, puis premier président du tribunal et suppléant à la Cour suprême du canton de Berne (jusqu’en 1990).
Entré au Parti socialiste en 1976, sa carrière politique débute en 1979, lorsqu’il entre au Conseil de ville de Bienne (août 1979-décembre 1984, président 1981/82, le plus jeune que la ville ait connu). Dès janvier 1985, S. siège à l'exécutif de la ville comme conseiller municipal à titre accessoire (sans dicastère, temps partiel), puis dès juillet 1990 en tant que conseiller municipal à titre principal (directeur des finances) et maire de Bienne. Le 16 juillet 2010, il annonce sa démission de ces deux postes pour le 31 décembre 2010. De mai 2002 à septembre 2004, il est député au Grand Conseil bernois, charge dont il démission lors de son élection à l’Assemblée fédérale. Conseiller national depuis le 20 septembre 2004 (en remplacement de Rudolf Strahm, démissionnaire, nommé "Monsieur prix" de la Confédération), réélu en 2007 (candidat en octobre 2011), il y fait partie de la Commissions des institutions politiques (CIP ; 5 octobre 2004-), de la Commission de gestion (CdG ; 5 octobre 2004-16 juin 2005) et de la Commissions des constructions publiques (CCP ; 5 octobre 2004-2 décembre 2007). Elu au premier Conseil des affaires francophones du district bilingue de Bienne (CAF) en 2006, il y siège jusqu'en 2010. Représentant du canton de Berne auprès du Conseil (organe consultatif) de la Conférence Transjurassienne (CTJ) dès octobre 2002. Membre du Comité de la Conférence des maires du Jura bernois et du district bilingue de Bienne (CMJB) et du comité du Réseau des villes de l'Arc jurassien. Candidat au Conseil des Etats en octobre 2011, il arrive troisième après le premier tour (derrière les deux sortants Adrian Amstutz, UDC, et Werner Luginbühl, PBD) et se présente pour le deuxième tour le 20 novembre 2011. Il est élu avec 166'990 voix contre 145'787 à Adrian Amstutz.
Président et membre de nombreux conseils d’administrations et de nombreuses associations, S. est notamment membre du Comité directeur du PS Biel-Bienne, de la Conférence tripartite des agglomérations, du comité de l’Union des villes suisses, de la Chambre économique Biel-Seeland, du Comité de l'Association seeland biel/bienne. Président de la communauté d’intérêts des Villes (CI Villes, membres : Berne, Bienne, Berthoud, Interlaken, Köniz et Langenthal) en 2005. Membre du comité central de Rencontres Suisses - Nouvelle Société Helvétique. Membre de l’Assemblée générale d’Expo.02. Premier président de l'association Jura & Trois-Lacs (née en 2011 de la fusion des associations touristiques Jura Région et Pays des Trois-Lacs).
Président de la Fête fédérale de gymnastique 2013 prévue à Bienne/Macolin.
A l’armée, S. est fourrier.

Philippe Hebeisen, 26/06/2007
Dernière modification: 7/02/2019

Bibliographie

www.biel-bienne.ch (25.6.2007 ; Déclaration du maire de Bienne, 16.7.2010)
www.sp-ps-biel-bienne.ch/fr/ (25.6.2007)
www.parlement.ch (19.6.2007 ; 18.2.2008)
www.police.be.ch/site/fr/index/pom_kapo_news/pom_kapo_aktuell_police-bern.htm (25.6.2007)
www.sp-be.ch/facma/view.php?view=Maennerliste (25.10.2007)
www.be.ch (communiqué de presse des 6.6.2002 ; 19.10.2006)
www.rfj.ch/rfj/Actualite/Regionale/13511Jura-Trois-Lacs-est-nee.html (20.5.2011)
www.journaldujura.ch/Nouvelles%20en%20ligne/R%C3%A9gion/104009 (24.8.2011)
Courrier socialiste : PS Fédération régionale Biel/Bienne-Seeland, octobre 2007, p. 5
Le Journal du Jura, 15 juillet 2008

Iconographie

Source: www.sp-ps-biel-bienne.ch

Lien: http://www.hansstoeckli.ch